New York Academy of the Dramatic Arts
Oh salut toi ♥️
Bienvenue à la New York Academy of the Dramatic Arts ! Si tu n'es pas encore membre de ce forum, alors n'attend plus et rejoint nous, on est toujours heureux de voir de nouveaux membre !

Si tu es déjà membre, alors vite vite vite, connectes-toi ! *_*



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rejoignez nous sur Twitter et tentez de faire connaître le forum !
Les personnages masculins sont à privilégier, on en manque par ici...

Partagez | .
 

 Mort, quand tu nous tiens... [ Pv libre ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Phoebe L. Parker
FondatriceI learn to live half alive...
avatar

✿ Nombre de copies rendues : 1252
✿ Nous a rejoint le : 15/09/2012
✿ Humeur : Is it over yet ? Can I open my eyes ?
✿ Citation du moment : There's gonna be good things and there's gonna be bad and the best way to overcome the bad is to just not let anybody... rain on your parade and to just keep going. Now I look and I say, you know... that nothing is impossible. ▬ Lea Michele
✿ Célébrité sur l'avatar : The definition of courage : Lea Michele ♥

MessageSujet: Mort, quand tu nous tiens... [ Pv libre ]   Jeu 1 Nov - 23:28


Libre Ҩ Phoebe



Ҩ « Les larmes les plus amères que l'on verse sur les tombes viennent des mots que l'on n'a pas dit et des choses que l'on n'a pas faite. » Harriet Beecher Stowe


Voilà quelques jours que j'avais fait cet accident de voiture. J'avais encore mal, mais malgré les conseils du docteur, j'étais allé en cours et avait fait tout ce que j'avais pour habitude de faire d'ordinaire. La douleur était moins forte, et je m'étais bourrée de vitamines pour tenir le coup. Ce jour là, je rentrais donc de l'université, à pied. Mais ce ne fut va vers mon appartement que je me dirigeais. Non, sans même m'en apercevoir, je rejoignais le cimetière. Je m'arrêtais une fois là bas, étonnée. Mes parents étaient enterrés en Californie, et non à New York. Alors pourquoi venir ici ? Je n'en savais trop rien. Au final, je me baladais si je puis dire entre les tombes, lisant les inscriptions, m'attristant pour beaucoup d'entre eux, mais gardant surtout la pensée de mes parents en tête. Je revoyais autant les jours heureux que les jours tristes, et je cru l'espace d'un instant devenir folle en croyant sentir le parfum de ma mère. Une nouvelle envie de pleurer monta en moi, elle me manquait tant... J'aurai eu tant besoin d'elle... Une petite voix en moi me souffla que je devais m'estimer heureuse, je l'avais eu durant treize longues années, et certains enfants n'ont pas cette même chance. Cela était vrai, mais ce n'était pas assez. Et si encore j'avais eu mon père encore... mais je l'avais perdu aussi. Tout s'était écroulé en l'espace d'une seconde. J'étais seule, je n'avais plus rien à quoi me raccrocher. Certes, j'avais ma tante, ma cousine, et même un frère, au fond, j'étais bien entourée. Mais soyons réaliste : je n'avais presque pas vu mon frère avant que nous ne soyons à la Nyada. Ma cousine était adorable, mais je ne l'avais jamais connu avant il y a cinq ans. Et ma tante avait beau tout faire pour me donner l'illusion d'avoir une mère, d'autant plus qu'elle ressemblait beaucoup à ma maman, c'était plutôt raté, et même si cela partait d'une bonne intention, cela ne faisait que plus mal encore. J'avais beau les aimés et savoir qu'ils étaient là pour moi, j'avais beau tenir à eux, je me sentais toujours aussi seule, ce trou dans ma poitrine n'était toujours pas comblé, il y avait un manque, et pas des moindre. Je fermais les yeux l'espace de quelques secondes, baissant la tête. Je me serais bien laissée tombée dans l'herbe, mais déjà, j'avais suffisamment mal sans en rajouter plus encore, et ensuite, c'était plein de microbe en tout genre ici.



_________________
- PHOEBE LEA PARKER -
I know I may not be a typical beauty, and no one's ever gonna pay me to walk the runway at Fashion Week or I'm not gonna cure cancer, or write the great American novel, but if you give me a stage to sing on, I know in my gut, there's no one that can beat me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mort, quand tu nous tiens... [ Pv libre ]   Mar 18 Déc - 15:04


Phoebe Ҩ Avalon



Ҩ Beaucoup disent qu' on a besoin d' amour pour vivre, moi , je pense surtout que l' on a besoin d' oxygène


Avalon se réveilla et tapota sur son réveil pour le faire éteindre . Elle se releva et bailla avant de regarder son calendrier, on était le 18 décembre et là elle commença à pleurer, pas parce qu' elle était une fille susceptible qui pleure pour un rien mais parce que le 18 décembre 2006, elle a apprit la mort de son frère qui s' était suicidé . Elle se retourna et vit Chloé lui faire la fete mais elle n' avait pas le coeur à ça . Elle prit une photo d' Andrew sur son armoire . Il lui faisait un grand sourire avec ses cheveux noirs au vent et sa guitare à la main . Il était tellement parfait . Elle se dirigea dans la salle de bain avec la photo et fit couler un bain . Elle redescendit et prit une bouteille de vin blanc . Elle enleva le bouchon et but à la bouteille . Se saouler de grand matin, n' était pas la solution mais qu' est ce qu' elle pouvait faire d' autre . Elle prit sa bouteille et se mit dans son bain bouillonant avec la photo en face d' elle . Elle buvait et parlait avec le portrait . Ellé était pas bien tous les 18 décembre et elle savait bien que personne ne lui téléphonerait, en tous cas les personnes les plus proches d' elle . Elle finit sa bouteille en moins de dix minutes et sa tete commençait déjà à lui tourner . Elle sortit en titubant et mit un simple jeans avec un gilet mauve . Elle ne mit ni de maquillage et se coiffa à peine les cheveux . Elle sortit de la maison et noua ses baskets dans sa voiture. Elle bailla et appuya sur le champignon, elle avait décidé de sécher les cours à la NYADA aujourd'hui, elle avait besoin d' etre seule et se dirigea donc vers le cimetière du Queens , l' endroit le plus mal famé des Etats Unis . Il aurait du normalement etre enterré à Brooklyn mais c' était trop cher et les parents n' avaient pas voulu payé . Elle appuya encore plus fort sur le champignon et grilla un feu rouge . Plus vite, elle arriverait et plus vite elle serait avec lui . Elle arriva finalement au cimetière et se dirigea vers les tombes . C' était un lieu calme et serein . Il y avait certaines personnes qui y mettaient des fleurs . Andy ne les aimaient pas et sa tombe était donc grise sans rien dessus . Elle lut l' épitaphe, c' était simplement écrit son nom et ses dates de naissance et de mort . Aucune phrase du genre : A mon frère adoré . Elle s' écroula par terre et pleura en caressant le marbre comme si c' était le corps de son frère . Elle détourna la tete et vit un visage familier, d' une fille de son école : Phoebe .


Revenir en haut Aller en bas
 

Mort, quand tu nous tiens... [ Pv libre ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New York Academy of the Dramatic Arts :: New York City :: The Queens-