New York Academy of the Dramatic Arts
Oh salut toi ♥️
Bienvenue à la New York Academy of the Dramatic Arts ! Si tu n'es pas encore membre de ce forum, alors n'attend plus et rejoint nous, on est toujours heureux de voir de nouveaux membre !

Si tu es déjà membre, alors vite vite vite, connectes-toi ! *_*



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rejoignez nous sur Twitter et tentez de faire connaître le forum !
Les personnages masculins sont à privilégier, on en manque par ici...

Partagez | .
 

 Can I ask you something ? (Ft Lorell)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Laura Amiel

avatar

✿ Nombre de copies rendues : 26
✿ Nous a rejoint le : 09/09/2013
✿ Humeur : I'm gonna WIN !!!
✿ Citation du moment : "You don't get to choose if you get hurt in this world ... but you do have some sy in who hurts you. I like my choices. I hope she likes hers." Augustus Water in The Fault in Our Stars, by John Green.
✿ Célébrité sur l'avatar : Emma Stone

MessageSujet: Can I ask you something ? (Ft Lorell)   Mer 11 Sep - 20:29

13 septembre 2013 - 15h30

Laura faisait les cents pas dans le couloir du deuxième étage. Si ses informations étaient exactes, la personne qu'elle voulait voir ne devrait pas tarder à passer par là pour quitter l'établissement. Elle serait seule et c'était donc le meilleur moyen pour l'approcher. Et elle avait besoin de lui parler. Ou plutôt, il lui semblait que la jeune fille avait besoin de parler. Laura s'était posé des questions pendant seulement quelques jours avant de se rendre à l'évidence avec un haussement d'épaule et d'accepter qu'elle préférait les filles sans s'en formaliser (et en plus ça faisait criser sa mère, que du positif !)  mais elle avait déjà vu des élèves bien plus âgés qu'elle avoir d'énormes problèmes de confiance en eux parce qu'ils refusaient d'assumer ce qu'ils étaient. (Et Colfer qu'elle était heureuse de ne pas avoir eu à passer par cette longue et douloureuse phase de recherche de soi ! Qui sait à quel point son talent aurait pu en pâtir !)
Il ne fallait pas se méprendre : Laura n'était pas le genre à aller chercher de l'homosexualité là où il n'y en avait pas. Ni à faire dans la charité. Mais elle avait quand même noté un certains nombres de comportements qui permettaient de repérer ceux qui doutaient. Ou qui étaient encore coincé dans leur placard (parfois tellement profondément qu'ils avaient atteint Narnia !) Et elle se sentait parfois le devoir d'aider ces personnes. Surtout ceux qui arrivaient à l'émouvoir. Comme la jeune fille qu'elle attendait par exemple.
Ça faisait un an que Laura l'avait remarquée. En général elle avait l’œil pour les jolies filles et celle-ci, avec ses cheveux violets, ne passait pas inaperçue. De ce qu'elle savait, elle s'appelait Lorell, était en deuxième année,  et avait chant en majeure. Elle avait noté plusieurs attitudes (notamment dans son comportement vis-à-vis des hommes) qui la faisait douter. Il lui semblait clair qu'elle n'était pas totalement de son bord ... Mais il était possible qu'elle ne le soit qu'à moitié. Un pied de chaque côté de la rive en quelque sorte. Et elle savait à quel point ça pouvait être dur à vivre. Elle était sortie avec une bisexuelle pendant quelques mois et son ex était toujours tourmentée à cause de ça. Ne pas savoir qui l'on préfère peut parfois être très traumatisant, surtout quand on ne vient pas d'un milieu très tolérant. C'est pourquoi elle avait décidé de parler à Lorell. Tant pis si elle se trompait, elle ne voulait pas prendre le risque de la laisser se fermer aux autres à cause de ça. Ou pire …
Elle commençait à se demander si elle n'avait pas obtenu des informations erronées lorsqu'elle entendit des pas dans le couloir. À cette heure-ci il ne restait plus grand monde dans l'établissement et Laura pouvait être sûre à 90% qu'il s'agissait de la personne qu'elle attendait. En effet, ce fut bien un éclair de blond et de violet qui tourna à l'angle du couloir pour entrer dans son champ de vision. Yep, définitivement très jolie ! Même si ce n'était pas le moment d'y penser, elle ne pouvait s'empêcher de le remarquer. À peine la jeune fille fut-elle arrivée à sa hauteur que Laura l'attrapa par le poignet et la traîna dans une salle vide juste derrière elle.
-Hey, salut. Désolée pour l'approche brutale. Ça te dérange si on parle un peu ?
Elle avait accompagnée sa demande d'un sourire doux et sincère mais s'était quand même placée devant la porte. Par prudence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lorell L. Mathewsen
AdministratriceThere is a fire inside of this heart
avatar

✿ Nombre de copies rendues : 331
✿ Nous a rejoint le : 16/02/2013
✿ Citation du moment : Ain’t got no time for what you think can be described as love
✿ Célébrité sur l'avatar : Perrie Edwards

MessageSujet: Re: Can I ask you something ? (Ft Lorell)   Jeu 12 Sep - 17:35

 "Sois moins méfiante des autres Lorell. Je suis certaine que tu pourrais te faire beaucoup plus d'amis si tu ne restais pas ainsi. De plus, les garçons ne sont pas tous comme Lucas! Tu ne penses pas qu'il est temps de passer à autre chose?" m'avait dit ma mère hier soir au téléphone. Cette conversation m'était restée en tête toute la journée. Bien sûr qu'elle avait raison mais je me posais cette question également : avais-je réellement envie de me faire de nouveaux amis? Et surtout celle-ci : avais-je envie de retrouver l'amour? L'amour rend faible et vulnérable. Je le sais, j'ai vécu cette expérience. Et s'il y a bien une chose qui m'effraie, cela est bien de redevenir cette fille vulnérable. Je ne voulais pas. Seulement je dois admettre une chose, si c'est ma mère qui me le dit c'est qu'elle a forcément raison. Elle ne veut que mon bien. Mais irais-je réellement mieux si je m'ouvrais plus aux autres? Je ne sais pas. Après tout j'ai déjà des amis! Ils m'acceptent telle que je suis. Bien sûr, depuis Lucas, je n'ai plus jamais été en couple. Pas que je n'ai pas intéressée d'autre personne. Seulement je les repoussais à chaque fois. J'avais ce terrible manque de confiance envers les hommes. Et c'est seulement maintenant que je me rendais compte que cela était surement une mauvaise chose. Mais comment leur faire confiance à propos d'amour?
 Des questions plus effrayantes encore me traversaient l'esprit. Et si je n'étais plus capable d'aimer comme j'avais aimé Lucas? Et si je n'avais jamais cessé de penser à lui? Et enfin la plus effrayante de toutes : et si je n'avais jamais réellement cesser de l'aimer? Non, il ne fallait pas que je pense à cela. Je me l'interdisais! Jamais je n'avais voulu le revoir! Ou peut-être me mentais-je à moi-même...
 Toute la journée donc, ces questions m'avaient taraudés l'esprit à tel point que je m'étais demandé si voir un psychologue ne serait pas une bonne chose. Et puis je me suis dit que je pourrais plutôt en parler à Phoebe, à qui j'avais entièrement confiance, ou encore April, ma meilleure amie. Il fallait à tout prix que je tourne la page sur cette conversation qui m'avait tant chamboulée.
 C'est donc la tête dans les nuages que je me dirigeai vers la sortie de la NYADA après cette dure journée de cours. Je marchai, le regard dans le vide, lorsqu'une main m'agrippa et me tira à l'intérieur d'une salle de cours vide. C'était une jolie et jeune femme brune. Je crois bien l'avoir croisée à plusieurs reprises au sein de l'école et c'est très souvent que je l'avais vu m'observer. Je pensais simplement que la couleur de mes cheveux attirait son regard mais apparemment ce n'était pas cela. Elle s'excusa pour cette approche brutale. Je repensai à la scène et me dit qu'habituellement j'aurais surement protester. Seulement mes pensées m'occupaient l'esprit bien plus que je ne l'imaginais! (Cela m'effrayait toujours plus.) Elle me demanda alors si nous pouvions parler (tout en se mettant devant la porte pour m'empêcher de passer bien évidemment). J'arquai un sourcil. Pourquoi? Nous connaissons nous? << Heu... Pourquoi? Enfin, je veux dire que... >> commençais-je assez perdue. << On se connait? >> finis-je de dire.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laura Amiel

avatar

✿ Nombre de copies rendues : 26
✿ Nous a rejoint le : 09/09/2013
✿ Humeur : I'm gonna WIN !!!
✿ Citation du moment : &quot;You don't get to choose if you get hurt in this world ... but you do have some sy in who hurts you. I like my choices. I hope she likes hers.&quot; Augustus Water in The Fault in Our Stars, by John Green.
✿ Célébrité sur l'avatar : Emma Stone

MessageSujet: Re: Can I ask you something ? (Ft Lorell)   Sam 14 Sep - 13:50

-Non pas encore. Mais ça va pas tarder.
Et elle continuait de sourire. Toujours. Parce que Laura était une excellente actrice et qu'elle n'arrêtait jamais de sourire. Jamais. Et c'est donc toujours en sourient qu'elle tendit la main à la jeune femme en face d'elle.
-Laura Amiel, enchantée de te rencontrer Lorell.
Elle avait, comme d'habitude, prononcé son prénom en français et en détachant bien les syllabes. Elle savait que, de toute façon, son accent allait rapidement la vendre. Elle n'avait sans doute pas encore passé assez de temps à New York pour avoir pu s'en débarrasser. Et c'était sans doute la seule chose qui la complexait encore. Elle savait que ce simple détail la rangeait immédiatement dans la case "étrangère" et elle n'aimait pas ça, elle qui se considérait depuis toujours comme une new-yorkaise de coeur.
Après coup, elle se rendit compte que, peut-être, faire savoir à la jeune femme qu'elle connaissait déjà son nom était une mauvaise idée. Une très mauvais idée. Elle risquait de passer pour une stalkeuse ... (Ce qu'elle était, dans un sens)En dernier recours elle n'aurait qu'à dire qu'elle avait ntendu l'une de ses amies l'appeler. En revanche, elle n'avait pas réfléchit à la manière d'aborder Lorell une fois qu'elle l'aurait en face d'elle. Une approche trop directe risquait de la faire fuir mais une approche détournée pourrait être mal interprétée. Elle décida donc d'improviser un truc entre les deux (une chance, l'improvisation, c'était ce qu'elle maîtrisait le mieux.)
-Je me demandais ... Est-ce que tu aurais des problèmes identitaires, des doutes à propos de ce que tu es, des personnes que tu aimes, ce genre de chose ... Parce que je suis déjà passée par là et crois moi, je sais à quel point ça peut être dur à gérer et tu ne dois surtout pas rester seule dans ce cas. Parler à quelqu'un, surtout quelqu'un qui sait ce que tu ressens, ça peut toujours être bénéfique tu sais ...
Parfait ! Un discours mesuré, calme et bien expliqué. Et pas trop direct non plus, histoire de ne pas passer pour une brute de décoffrage ou une admiratrice éconduite. Il restait juste à espérer que Lorell aurait compris le message.

OOC:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lorell L. Mathewsen
AdministratriceThere is a fire inside of this heart
avatar

✿ Nombre de copies rendues : 331
✿ Nous a rejoint le : 16/02/2013
✿ Citation du moment : Ain’t got no time for what you think can be described as love
✿ Célébrité sur l'avatar : Perrie Edwards

MessageSujet: Re: Can I ask you something ? (Ft Lorell)   Sam 14 Sep - 15:49

 A ma question, la jeune femme me répond que ça ne saurait tarder. Logique ais-je envie de répondre avec sarcasme. Seulement la petite voix de ma mère s'invite dans mes pensées et me force à me taire. Faire des efforts de sociabilité. Quelle stupidité!
 Ma "gardienne de prison" se présenta comme étant Laura Amiel. Je ne relevai pas le fait que Laura connaissait mon nom car son accent m'interpella. Accent français devinai-je immédiatement. J'avais des origines françaises du côté de mon père et c'est pourquoi j'ai toujours eu quelques connaissances en français. J'ai pu par la suite m'améliorer grâce à mes cours au lycée mais j'étais encore loin de le maîtriser.
 Elle me posa ensuite une question à propos de problèmes identitaires. Je ne compris pas bien au début. Mais de quoi me parlait-elle?! Cette fille est tarée ou quoi? D'abord elle me kidnappe, ensuite elle est française (les français sont assez spéciaux il faut nous l'avouer), et maintenant elle me parle de je ne sais quoi. C'est alors que je compris... Mais de quoi je me mêle?! << T'insinues quoi là? >> demandais-je d'un ton ferme. Désolé maman mais je suis bien obligé de me montrer désagréable sur ce coup-là.
 C'est tout de même incroyable! On me pose le même genre de questions que celles auxquelles j'ai du répondre hier soir. Ces mêmes questions qui m'ont troublés l'esprit toute la journée déteignant sur mon attention en classe. La différence cette fois-ci? On me demandait si j'étais lesbienne. Il y a-t-il une seule personne sur cette terre pour me laisser gérer ma vie sentimentale comme je l'entend? Ce n'est pas parce que je n'ai pas de relations amoureuses que cela signifie que j'ai changé de bord!

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laura Amiel

avatar

✿ Nombre de copies rendues : 26
✿ Nous a rejoint le : 09/09/2013
✿ Humeur : I'm gonna WIN !!!
✿ Citation du moment : &quot;You don't get to choose if you get hurt in this world ... but you do have some sy in who hurts you. I like my choices. I hope she likes hers.&quot; Augustus Water in The Fault in Our Stars, by John Green.
✿ Célébrité sur l'avatar : Emma Stone

MessageSujet: Re: Can I ask you something ? (Ft Lorell)   Dim 15 Sep - 19:07

Laura se rendit bien compte que Lorell trouvait ses remarques ... déplacée. C'était normal d'un autre côté, la jeune fille ne devait pas avoir l'habitude qu'une personne qu'elle n'avait jamais vue la capture pour lui poser des question aussi personnelles. Mais l'une des ses grandes spécialités était de se mêler de ce qui ne la regardait pas. Et en général, elle le faisait sans aucune gène.
-Tu as très bien compris ce que je voulais dire, deary. Sinon tu n'aurais pas réagit comme ça. En fait, ce n'est pas la question que tu devrais poser. La question que tu devrais poser ...
Elle s'appuya contre le mur et fit une pause "dramatique" dans son discours. Elle était en parfaite maîtrise et elle savait ce qu'elle faisait. Enfin, presque. Il y avait toujours la possibilité que Laura se soit trompée et que Lorell la rejette en bloc. Mais, même si elle se trompait sur sa sexualité, la jeune femme avait visiblement besoin d'aide et c'était quelque chose que Laura pourrait peut-être lui apporter.
-... c'est pourquoi je me demande ça ? Pourquoi est-ce que je viens juste de te capturer pour te poser ces questions ? Tu as une idée ?
Elle planta son regard dans celui de la jeune femme en face d'elle. Si elle pouvait lui faire dire les choses, ce serait sans doute bien plus simple pour elles deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lorell L. Mathewsen
AdministratriceThere is a fire inside of this heart
avatar

✿ Nombre de copies rendues : 331
✿ Nous a rejoint le : 16/02/2013
✿ Citation du moment : Ain’t got no time for what you think can be described as love
✿ Célébrité sur l'avatar : Perrie Edwards

MessageSujet: Re: Can I ask you something ? (Ft Lorell)   Dim 22 Sep - 12:28

 Elle me répliqua que la question que je devais me poser était pourquoi elle se demandait cela. Malheureusement, c'était très pertinent de sa part. Très naturellement et très sincèrement je répondis : << Parce que je suis méfiante envers n'importe qui et que je ne fais pas du tout confiance aux hommes. C'est pas une nouveauté. Tout le monde l'avait compris. >> Je ne tentais jamais de cacher ce manque de confiance envers les hommes. Au moins ils comprenaient à qui ils avaient affaire et je n'étais pas embêter.
 Il n'empêche que cela est très perturbant de savoir que d'autres personnes ont des doutes sur votre orientation sexuelle. Bien sûr, quelques uns y avaient déjà pensés mais je ne pensais pas qu'ils le pensaient très sérieusement. Le fait que cette Laura vienne me le demander directement me prouvait bien le contraire. De plus, je devais avouer que cette hypothèse m'était déjà venue à l'esprit. N'ayant plus confiance envers les hommes, pouvais-je être attirer par les femmes? Je pense que chaque être humain est un peu bisexuel au fond de soit, seulement nous nous le cachons. Mais très sincèrement je ne savais pas si j'apprécierais d'avoir une relation avec une femme. Et ce n'est certainement pas avec une inconnue que je vais en parler.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Can I ask you something ? (Ft Lorell)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Can I ask you something ? (Ft Lorell)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New York Academy of the Dramatic Arts :: Bienvenu à la NYADA :: Deuxième étage :: Auditorium des spécialités théâtre-