New York Academy of the Dramatic Arts
Oh salut toi ♥️
Bienvenue à la New York Academy of the Dramatic Arts ! Si tu n'es pas encore membre de ce forum, alors n'attend plus et rejoint nous, on est toujours heureux de voir de nouveaux membre !

Si tu es déjà membre, alors vite vite vite, connectes-toi ! *_*



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rejoignez nous sur Twitter et tentez de faire connaître le forum !
Les personnages masculins sont à privilégier, on en manque par ici...

Partagez | .
 

 Help me to smile. [PV Phoebe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maël Stevens
DesigneurSilence ▬ I like to keep some things to myself...
avatar

✿ Nombre de copies rendues : 50
✿ Nous a rejoint le : 13/09/2013
✿ Humeur : Détendu
✿ Citation du moment : People talking without speaking. People hearing without listening. {The Sound of Silence - Simon & Garfunkel}
✿ Célébrité sur l'avatar : Chace Crawford

MessageSujet: Help me to smile. [PV Phoebe]   Mer 30 Oct - 22:45

Lorsque tout te paraît perdu, et que même les rires d'un enfant ne parviennent plus à t'arracher un sourire, tourne toi vers le ciel, il saura te dire combien l'espoir rend fort. Le soleil sera ta force et la lune ton courage.
lost in silence.
Ne pas y penser. Tout laisser tomber, simplement parce que soudain, la lumière même du soleil dévore l'espoir que les choses s'arrangent... que tout aille mieux, qu'un signe nous soit envoyé. Qu'enfin, on puisse aller de l'avant avec courage, avec honneur, comme quelqu'un qui se bat, qui n'abandonne pas.  Était-il capable de faire cela ? Était-il capable de supporter sa vie et de faire comme si tout allait à merveille, simplement pour faire plaisir aux autres ? Lui ne s'en sentait pas capable. Pourtant, il jouait à ce jeu dangereux depuis longtemps déjà... Il avançait dans un environnement si joyeux et grouillant de vie que c'en était contagieux. Surtout dans cet endroit, lieu de toutes les conversations, de toutes les surprises, de tous les soucis aussi... Si une bagarre devait éclater, c'était ici. Si quelqu'un devait faire un malaise, ici. S'amuser comme des enfants, ici.

Maël détestait cet endroit. Trop d'odeurs, de substances, de voix mêlées qui formaient alors un brouhaha sans nom et insupportable... Quelque chose dans l'aura générale de la pièce le mettait mal à l'aise. Il passait pourtant tous ses midis ici, à grignoter sans lever le nez de son assiette, à sourire à des blagues de ses compagnons, pour leur faire croire qu'il suivait la conversation lorsqu'en vérité il était perdu dans ses pensées. Encore. Comme toujours. Maël ne savait faire que ça... rêvasser... à propos de tout et de rien. Et lorsqu'il décelait des propos intéressants, il s'exprimait, toujours succinctement et de façon détachée mais il daignait prendre la parole. Les gens le gratifiaient alors d'un sourire de remerciement et il replongeait dans le silence.

Aujourd'hui encore, il n'avait pas envie d'user sa salive pour débattre sur le nouveau petit ami de Natalie Portman ou l'accident du chien de la voisine du frère de bidule... Ou sur la chanson de machin qui avait fait un flop... le film de truc qui malgré son casting affreux marchait du tonnerre... Que de discussions inutiles pour celui qui aimait à se complaire dans une solitude parfois pesante mais tellement décontractante... Cependant, quelqu'un vint briser toutes ses résolutions. Le soleil avait réussi à percer les nuages et, le voyant seul, Maël décida d'aller un peu se réchauffer au plus près de ses rayons. Il zigzagua entre les étudiants, un fin sourire sur les lèvres et s'arrêta au dessus de l'intéressée.

« Je peux m'asseoir princesse ? Ou tu attends quelqu'un ? » Cette dernière question sous entendait que si c'était le cas, cette personne devrait renoncer à passer le repas les yeux dans les yeux avec Phoebe. La plus grande diva de la NYADA était à lui pour ce midi. Les étoiles dans ses yeux le rendait joyeux et avec elle, il avait l'impression d'être lui-même. Elle devenait une part de son silence et il la faisait volontiers entrer dans son monde. A moins qu'elle ne le repousse, ce à quoi il répondrait par une moue désolée, avant d'aller finalement faire ce qu'il faisait de mieux : déjeuner seul avec sa conscience.

made by pandora.

_________________
    the sound of silence
    Everything you see. Is just a century of anarchy. All my corresponding colors. That symbolize the things. We can attest, arrange. We can assess, we can attain. We are the intrical entities. To entice and entertain.
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phoebe L. Parker
FondatriceI learn to live half alive...
avatar

✿ Nombre de copies rendues : 1252
✿ Nous a rejoint le : 15/09/2012
✿ Humeur : Is it over yet ? Can I open my eyes ?
✿ Citation du moment : There's gonna be good things and there's gonna be bad and the best way to overcome the bad is to just not let anybody... rain on your parade and to just keep going. Now I look and I say, you know... that nothing is impossible. ▬ Lea Michele
✿ Célébrité sur l'avatar : The definition of courage : Lea Michele ♥

MessageSujet: Re: Help me to smile. [PV Phoebe]   Jeu 31 Oct - 21:23


Maël Ҩ Phoebe




 Ҩ « Make today amazing. » Lea Michele  



Monsieur Eristov, Monsieur Eristov, Monsieur Eristov. Je n'avais que son nom à la tête. Du moins quand je n'avais rien d'autre à penser, comme...maintenant en fait. Pourquoi étais-je si... obsédée par lui ? Pourquoi m'étais sentie réellement déçue lorsque je ne l'avais pas eut comme professeur de danse cette année ? Pourquoi avais-je tant envie qu'il me redonne des cours comme l'année passée ? ...Je ne sais pas. Ca n'a aucun sens. Ca n'aura jamais de sens. Bon sang mais qu'est-ce que je deviens ? Tant de choses avaient changés depuis l'année passée... j'étais devenue une meilleure danseuse, et j'avais lamentablement échoué à l'audition pour Funny Girl, parce que j'étais soit disant trop nouvelle là dedans. Et maintenant, je pensais constamment à un prof ? Qu'est-ce qui tourne pas rond chez moi ?
Très sincèrement, j'en viens à me demander ce que je vais devenir. Funny Girl. J'ai raté Funny Girl ! ...C'était les producteurs qui avaient tort. J'avais été parfaite, je SUIS Fanny Brice. Et je le prouverais. Jamais, non jamais je ne retrouverais une occasion aussi parfaite pour moi que celle de Fanny, quand bien même décrocherais-je Maria dans West Side Story, ça ne sera jamais la même chose. Mais je sais une chose. Ces maudits producteur assisteront à cela. Ils liront les critiques. Je deviendrais célèbre, et les producteurs qui m'auront embauchés seront reconnu comme ceux ayant fait éclater un immense talent. Et ils comprendront leur erreur, car personne, non personne à par moi ne peut interpréter Fanny aussi bien que Barbra Streisand.
Voilà donc quelles étaient mes pensées, tandis que je grignotais à peine le repas de la cafétéria, assise dans mon coin près d'une fenêtre. La NYADA. La première étape dans mon rêve. La deuxième ayant été... et bien oui, Fanny. C'est sans doute en partie pour cela que je n'avais parler à absolument personne de cette défaite cuisante, ni du fait que je travaillais à Don't stop the music maintenant. Par orgueil aussi. Cette défaite me minait chaque jour un peu plus. J'avais beau me dire que j'avais été parfaite...je ne pouvais que continuer de douter de moi au fond. Et si... et si je ne méritais vraiment pas Fanny ? Et si j'avais vu trop grand ? ...Non. Je suis Phoebe Parker ! Je ne vois pas " trop grand ", je ne fais que réaliser mon rêve.
Une voix que je ne connaissais que trop bien me sortis de mes pensées, me forçant à me recomposer un visage un doux, moins... dénué d'émotion. Cette voix appartenait à Maël, que je considérais comme un grand frère. Voilà pourquoi je préférais sourire que de lui infliger un visage impassible et dur.
-Je peux m'asseoir princesse ? Ou tu attends quelqu'un ?
Cela m'étonnait toujours lorsqu'il m'appelait ainsi. Mais c'était mignon.
-Non je t'en prie, assied toi. Ca sera une grande première : Phoebe Parker ne déjeune pas seule !
Je ris un peu, non pas que ce que je venais de dire soit forcément drôle...non c'était la stupidité des gens qui me faisait rire. Leur méchanceté aussi. Vous comprenez pourquoi je ne parle jamais de moi ? Pourquoi il est hors de question que je dévoile quoi que ce soit sur ma personne ? Parce que les gens sont fourbes. A la NYADA encore plus. Remarquez, ici c'est ce qu'il faut. C'est tuer ou se faire tuer. En général, on prend l'option une : tuer. Parce qu'il n'y a pas de place pour chacun de nous dans le show business, et qu'il faut à tout prix éliminer les plus faibles. Et si possible écraser les meilleurs afin de prendre leur place. Entrais-je dans ces deux catégories ? La deuxième sans doute, j'étais la meilleure des meilleurs. Mais la première... NON ! JE NE SUIS PAS FAIBLE !




_________________
- PHOEBE LEA PARKER -
I know I may not be a typical beauty, and no one's ever gonna pay me to walk the runway at Fashion Week or I'm not gonna cure cancer, or write the great American novel, but if you give me a stage to sing on, I know in my gut, there's no one that can beat me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maël Stevens
DesigneurSilence ▬ I like to keep some things to myself...
avatar

✿ Nombre de copies rendues : 50
✿ Nous a rejoint le : 13/09/2013
✿ Humeur : Détendu
✿ Citation du moment : People talking without speaking. People hearing without listening. {The Sound of Silence - Simon & Garfunkel}
✿ Célébrité sur l'avatar : Chace Crawford

MessageSujet: Re: Help me to smile. [PV Phoebe]   Jeu 31 Oct - 23:45

Lorsque tout te paraît perdu, et que même les rires d'un enfant ne parviennent plus à t'arracher un sourire, tourne toi vers le ciel, il saura te dire combien l'espoir rend fort. Le soleil sera ta force et la lune ton courage.
lost in silence.
Evidemment qu'elle accepta. Elle n'allait pas le repousser. Même si parfois, il savait qu'elle préférait être seule... Apparemment, aujourd'hui, c'était loin d'être le cas. Son sarcasme arracha un sourire grimaçant au jeune homme. Maël n'aimait pas lorsqu'elle parlait comme ça, comme si elle n'avait personne, qu'elle était seule à se soucier d'elle. Il ne supportait pas ce comportement mais il n'était pas d'humeur à la réprimander. Il fit simplement glisser son plateau près du sien, s'assit et déposa son sac à ses pieds. Il garda le silence quelques instants, fixant ses assiettes et la jeune femme à ses côtés. Puis il craqua. Parce qu'il craquait toujours et que si habituellement il préférait le silence, cette fois, il lui était insupportable.

« Tu es de mauvaise humeur. » Une affirmation, pas une question. Phoebe était souvent de mauvaise humeur lorsqu'elle échouait dans quelque chose, et à cet instant, elle l'était. Mais si habituellement il était tenu au courant de ses échecs, Maël n'avait pourtant pas idée de l'actuel. Il poussa un petit soupir et commença à grignoter les asperges de son entrée tout en fixant le vide devant lui. « Tu sais que tu peux tout me dire... » Il marqua une pause et se tourna vers son amie. « J'te connais par cœur, Phoebe, je sais parfaitement que quelque chose ne va pas. » Si elle ne voulait pas parler, elle ne dirait rien, et ce n'était pas lui qui arriverait à lui faire changer d'avis. Mais il avait apprit à ne rien laisser tomber, surtout pas avec elle. Il s'était battu pour obtenir son attention et pour qu'elle accepte son soutient et son aide, en tant qu'ami. Il n'abandonnerait pas la bataille. La jeune femme pouvait choisir de jouer la carte du silence, mais elle avait toutes les autres en mains et était bien placée pour savoir que Maël ne la jugerait pas. Jamais.

Lentement, il tourna sa chaise pour lui faire face tout en continuant à manger. Autour d'eux, les conversations partaient dans tous les sens et personne ne leur prêtait attention. Maël changea de sujet sans pour autant perdre de vue le malaise de sa compagne. « J'ai cours de Classique après le repas. » Pas besoin d'en dire plus, Phoebe avait compris, il en était certain. Il eut un sourire en coin et fourra un morceau de poisson dans sa bouche avant d'ajouter, la bouche pleine. « Tu voudras m'accompagner ? » Il lui aurait presque fait un clin d’œil mais jugea ce dernier malvenu, sans vraiment savoir pourquoi...

made by pandora.

_________________
    the sound of silence
    Everything you see. Is just a century of anarchy. All my corresponding colors. That symbolize the things. We can attest, arrange. We can assess, we can attain. We are the intrical entities. To entice and entertain.
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phoebe L. Parker
FondatriceI learn to live half alive...
avatar

✿ Nombre de copies rendues : 1252
✿ Nous a rejoint le : 15/09/2012
✿ Humeur : Is it over yet ? Can I open my eyes ?
✿ Citation du moment : There's gonna be good things and there's gonna be bad and the best way to overcome the bad is to just not let anybody... rain on your parade and to just keep going. Now I look and I say, you know... that nothing is impossible. ▬ Lea Michele
✿ Célébrité sur l'avatar : The definition of courage : Lea Michele ♥

MessageSujet: Re: Help me to smile. [PV Phoebe]   Ven 1 Nov - 14:08


Maël Ҩ Phoebe




 Ҩ « Make today amazing. » Lea Michele  



Il s'assit à mes côtés sans mot dire. Peut-être avais-je déjà cassé l'ambiance... et ouais, je suis douée vous savez ! Vous voulez déprimer ? Vous sentir plus mal que vous ne l'êtes ? Pleurer ? Appelez Phoebe Parker au 555-021-333 ! C'est gratuit ! Bref, nous laissâmes le silence s'installer entre nous. Je ne savais pas trop quoi dire, il n'avait pas l'air dans son assiette mais je ne voulais pas le forcer à me parler... Finalement, il rompit le silence.
-Tu es de mauvaise humeur.
De mauvaise humeur ? Nooon... Disons que j'aurais juste pu torturer un des producteurs de Funny Girl, the Musical durant des heures quoi... J'étais surtout... Déprimée ( enfin un peu plus que d'ordinaire quoi ), blessée et prie que tout encore, j'étais à cheval entre " je suis nulle " et " ils ont tort ".
-Non, tout va bien voyons... lançais-je d'un ton léger, comme s'il n'y avait rien. C'est dingue. Maël me connaissait trop bien. Pour n'importe qui d'autre ici, j'étais fidèle à moi même. Il n'y avait que lui pour voir que les choses étaient pire que d'ordinaire. Et pourtant, les vacances étaient finies depuis un mois déjà, mais cela faisait toujours aussi mal.
-Tu sais que tu peux tout me dire... J'te connais par cœur, Phoebe, je sais parfaitement que quelque chose ne va pas.
-Moi aussi je te connais bien. Et toi non plus tu ne vas pas bien, je le sais. Je le vois.
Mieux. Je le sens. Mais pas certaine qu'il le comprenne.
-Et toi aussi tu sais que tu peux tout me dire.
Est-ce que j'essayais de dévier la conversation ? Peut-être. Est-ce que je m'inquiétais pour lui ? Sans aucun doute. Depuis l'année passée, année où nous nous étions connus, Maël s'était toujours comporté comme un grand frère avec moi et j'en étais venue à le considérer comme tel, bien qu'à chaque fois où il tentait de m'aider, je le repoussais, un peu durement sans doute. Pour toutes les fois où je l'avais envoyé sur les roses, je lui devais bien un peu de vérité non ? ...Peut-être. Je ne sais pas. Je sais qu'il ne me jugera pas, mais... je n'aime pas dire " j'ai échoué ". Oui c'était surtout ça en fait !
-J'ai cours de Classique après le repas.
Classique. Oh oh.. il avait Mr Eristov. La chance... moi qui avait encore Cassie July cette année... Bon, je l'apprécie un peu plus que l'année précédente, mais ça ne change rien... Non. C'était une bonne chose que j'ai Mlle July, c'est une excellente professeur et... ça me permet de rester concentrée.
-Tu voudras m'accompagner ?
Je manquais de m'étouffer avec une gorgée d'eau. QUOI ?! Il n'était pas sérieux ! Maël ! Tu veux ma mort ou quoi ?! Qu'est-ce que j'étais supposée répondre ? Dire oui, c'est risquer le grand n'importe quoi...Dire non, c'est éveiller les soupçons. Et si on faisait un mélange ?
-Si tu veux, j'ai rien à faire. Mais tu ne crains pas que ça soit bizarre ? Je veux dire, tu as tout de même deux ans de plus que moi, et je ne suis pas si douée en danse que cela. Et Mr Eristov n'est pas mon professeur, il n'acceptera peut-être pas...
Voilà. L'art de garder son calme et de démontrer par A+B que c'est une très mauvaise idée. La classe non ?




_________________
- PHOEBE LEA PARKER -
I know I may not be a typical beauty, and no one's ever gonna pay me to walk the runway at Fashion Week or I'm not gonna cure cancer, or write the great American novel, but if you give me a stage to sing on, I know in my gut, there's no one that can beat me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maël Stevens
DesigneurSilence ▬ I like to keep some things to myself...
avatar

✿ Nombre de copies rendues : 50
✿ Nous a rejoint le : 13/09/2013
✿ Humeur : Détendu
✿ Citation du moment : People talking without speaking. People hearing without listening. {The Sound of Silence - Simon & Garfunkel}
✿ Célébrité sur l'avatar : Chace Crawford

MessageSujet: Re: Help me to smile. [PV Phoebe]   Ven 1 Nov - 14:38

Lorsque tout te paraît perdu, et que même les rires d'un enfant ne parviennent plus à t'arracher un sourire, tourne toi vers le ciel, il saura te dire combien l'espoir rend fort. Le soleil sera ta force et la lune ton courage.
lost in silence.
« Non, tout va bien voyons... » Voilà qu'elle recommencait à mentir ! Ou du moins à ne pas dire la vérité. Elle allait bien, et elle ruminait quelque chose. Qu'est ce que que c'était lorsqu'elle était mal alors ! Maël se posait la question et il soupira. Evidemment, elle ne se confierait pas si facilement... Le jeune homme allait répliquer lorsqu'elle fit la pire chose qu'elle aurait pu faire. Il détestait ce comportement mais n'en dit rien. Elle échappait à ses questions en lui renvoyant la pareille. Oui ! Il n'allait pas bien non plus ! Mais il n'était pas le plus important en ce moment ! Etant donné qu'il allait rarement bien... Malgré tout, il essaya de répondre à Phoebe sans s'énerver.

« Oui, tu as raison. » Il n'ajouta rien. Lui au moins ne mentait pas. Il n'en dirait pas plus mais il n'avait pas nié. « Je sais. » De même. Une affirmation non développée... Ça lui apprendrait à repousser ses questions sur sa santé mentale ! Il marqua une pause et attendit qu'elle s'exprime sur sa proposition. Elle ne tarda pas à le faire et il guetta sa réaction tout en mâchouillant un brocoli. « Si tu veux, j'ai rien à faire. Mais tu ne crains pas que ça soit bizarre ? Je veux dire, tu as tout de même deux ans de plus que moi, et je ne suis pas si douée en danse que cela. Et Mr Eristov n'est pas mon professeur, il n'acceptera peut-être pas... » Maël eut un petit sourire en coin. « Je lui ai déjà demandé, et il a accepté figure toi ! » Ce qui était faux, évidemment mais le jeune homme connaissait assez son professeur pour savoir qu'il ne refuserait pas une élève désireuse de progresser en faisant des cours supplémentaires. Pour rassurer son amie, il ajouta : « Et ne t'en fais pas pour ton niveau. Je suis là moi non ? Je t'aiderai, et l'âge n'a rien à faire dans cette histoire ! » Son regard se fit plus dur et il songea à tous les moqueurs de son groupe. Il posa machinalement sa main sur celle de Phoebe et plongea ses yeux clairs dans les prunelles sombres de la jeune femme. « Je ne laisserai personne te critiquer princesse, tu as ma parole. » Maël était d'un naturel calme, mais quiconque s'en prenait à ses proches ou se mettait en travers de son chemin, prenait le risque de subir son courroux, et on disait ses colères destructrices.

Pour ne la mettre mal à l'aise, Maël retira sa main et reprit son repas en silence un moment avant d'insister. « Bon alors. Tu viens ou pas ? » Il acceptait de la laisser tranquille avec son malaise pour le moment mais il ne lâcherait pas le morceau avec le cours de danse... Il la regarda en souriant et porta son verre à ses lèvres avant d'ajouter avec narcissisme. « Tu ne manquerais tout de même pas un cours de classique avec le meilleur danseur de la session ? »

made by pandora.

_________________
    the sound of silence
    Everything you see. Is just a century of anarchy. All my corresponding colors. That symbolize the things. We can attest, arrange. We can assess, we can attain. We are the intrical entities. To entice and entertain.
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phoebe L. Parker
FondatriceI learn to live half alive...
avatar

✿ Nombre de copies rendues : 1252
✿ Nous a rejoint le : 15/09/2012
✿ Humeur : Is it over yet ? Can I open my eyes ?
✿ Citation du moment : There's gonna be good things and there's gonna be bad and the best way to overcome the bad is to just not let anybody... rain on your parade and to just keep going. Now I look and I say, you know... that nothing is impossible. ▬ Lea Michele
✿ Célébrité sur l'avatar : The definition of courage : Lea Michele ♥

MessageSujet: Re: Help me to smile. [PV Phoebe]   Ven 1 Nov - 15:21


Maël Ҩ Phoebe




 Ҩ « Make today amazing. » Lea Michele  



-Oui, tu as raison. Je sais.
Bien. Ni l'un ni l'autre n’aurions nos réponses en fin de compte... C'était sans doute mieux ainsi, pour l'un comme pour l'autre. Et puis, je voyais bien que j'avais énervé Maël en éludant ses questions, même s'il avait conservé un ton calme. Ton que je connaissais. Ton que j'utilisais souvent lorsque j'étais en rogne, c'était en quelque sorte le calme avant la tempête, et il fallait toujours s'attendre au pire. Peut-être était-ce également le cas avec Maël... Tant pis. Je saurais gérer. Je sais toujours. Ce n'est pas comme si j'avais eus le choix...
Lorsque la conversation avait dévié sur le cours de danse qu'allait avoir Maël, j'avais été un peu mal à l'aise. Que faire, que dire... J'avais alors gardé mon calme et tenté de trouvé une parade. Mais c'était mal connaître Monsieur Stevens qui était aussi fourbe que moi et avait toujours une réponse à tout !
-Je lui ai déjà demandé, et il a accepté figure toi !
J'étais trop sous le choc pour voir qu'il mentait. Non. Non non non non non non non non non ! Il n'avait pas osé ! Si ? Non ! Non, il n'avait pas osé me faire ça ! Maël ! Grrr...
-Et ne t'en fais pas pour ton niveau. Je suis là moi non ? Je t'aiderai, et l'âge n'a rien à faire dans cette histoire !
Bien que je gardais un visage calme, c'était un vrai chaos à l'intérieur de moi. Il m'en voulait. C'est ça ? Il m'en veut et sa manière de me punir, c'est un court avec Monsieur Eristov !
-L'âge non, mais qui dit deux ans de plus dis deux années de danse supplémentaire avec une technique plus poussée, des mouvements plus complexes, une technique plus parfaite !
-Je ne laisserai personne te critiquer princesse, tu as ma parole.
-Je m'en fous des critiques des autres, j'en entend tous les jours, et ça passe sur la cuirasse de l'indifférence ! Mais c'est gentil !
Et oui, sincèrement, ce que les autres pensent de moi, ça n'a aucune importance, et ça n'en n'aura jamais. Je vaux mieux que cela. En tout cas, il semblait ne pas vouloir lâcher le morceau. Mieux encore, il n'accepterait pas un non... Pourquoi me demander dans ce cas ?
-Bon alors. Tu viens ou pas ?
-Hm...
Oui j'hésitais. Et si je décidais que ça serait non, alors je ne le laisserais pas me faire changer d'avis. Mais je ne savais pas. On aurait presque dis un piège qui allait se refermer sur moi dans les deux cas. Je sais, Maël m'aime bien...mais c'est pas ça qui l'empêchera de me piéger, surtout si il a une idée bien prédéfinie en tête. Remarquez... je ne ferais pas mieux à sa place. Mais... il n'avait pas pu remarqué quoi que ce soit...Si ?
-Tu ne manquerais tout de même pas un cours de classique avec le meilleur danseur de la session ?
Prenant un air suspect, je lançais en riant...
-J'hésite, tu parles de toi ou du prof ?
Et sur ces mots je lui tirais la langue. Bon oui, je suis une grande gamine parfois. Des objections ?!




_________________
- PHOEBE LEA PARKER -
I know I may not be a typical beauty, and no one's ever gonna pay me to walk the runway at Fashion Week or I'm not gonna cure cancer, or write the great American novel, but if you give me a stage to sing on, I know in my gut, there's no one that can beat me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maël Stevens
DesigneurSilence ▬ I like to keep some things to myself...
avatar

✿ Nombre de copies rendues : 50
✿ Nous a rejoint le : 13/09/2013
✿ Humeur : Détendu
✿ Citation du moment : People talking without speaking. People hearing without listening. {The Sound of Silence - Simon & Garfunkel}
✿ Célébrité sur l'avatar : Chace Crawford

MessageSujet: Re: Help me to smile. [PV Phoebe]   Ven 22 Nov - 22:38

Lorsque tout te paraît perdu, et que même les rires d'un enfant ne parviennent plus à t'arracher un sourire, tourne toi vers le ciel, il saura te dire combien l'espoir rend fort. Le soleil sera ta force et la lune ton courage.
lost in silence.
« L'âge non, mais qui dit deux ans de plus dis deux années de danse supplémentaire avec une technique plus poussée, des mouvements plus complexes, une technique plus parfaite ! » Elle se moquait de lui ? Elle qui n'aurait refusé des cours de chant supplémentaires pour rien au monde et se jurait prête à tout mettait sur le tapis une histoire de technique ? Maël grogna et la regarda de biais d'un air sévère qui voulait dire « tu danses aussi bien que tu chantes et tu ne seras pas ridicule. » Il poussa un soupir et s'adoucit un peu avant de dire : « Certains de mon groupes dansent moins bien que toi, et n'oublie pas que... ce n'est pas Cassie le prof... c'est M. Eristov... »Il insista bien sur ce nom et releva les sourcils, guettant la réaction de la demoiselle, qui était parfaitement au courant de ce 'détail'. Il ajouta « Tu sais qu'il n'irait pas te descendre si tu rate un mouvement, surtout si tu ne le connais pas... Je suis même sûr qu'il t'aiderait à faire mieux et que tu prendrais de l'avance sur ton année ! Allez, c'est une occasion en or ! Et je suis là moi ! »Il lui sourit et fit la moue comme pour la faire craquer. Il aimait qu'elle lui cède, même si la chose était plutôt rare...

La jeune femme se rebella ensuite contre les critiques et Maël se contenta de rire sous capte. Oui, il savait à quel point elle était insensible aux critiques, mais, étant pareil, il savait aussi que cette indifférence pouvait cacher un mal être inconscient et dévastateur, à l'intérieur. Phoebe était forte, plus que n'importe qui, mais parfois, il avait peur qu'elle sombre, noyée dans sa propre insensibilité, sa propre ignorance de l'avis des autres. Il n'est pas bon de toujours fait fi de tout... Et il en savait quelque chose ! Le jeune homme, perdu dans ses pensées, fut ramené à la réalité par la petite voix rieuse de son amie et il cligna des yeux plusieurs fois de suite. « J'hésite, tu parles de toi ou du prof ? » Il mit du temps à assimiler ce qu'elle demandait d'un ton moqueur et il pouffa lorsqu'enfin il comprit. Le jeune homme prit un air supérieur et haussa le menton avant de dire avec toute la noblesse dont il était capable : « A votre avis, très chère ? » Il tint ainsi quelques instants et relâcha tout avant d'éclater de rire dans la cafétéria, rire qui resta ignoré de tous, noyé dans les autres brouahah alentours. Il sirota le verre d'eau qu'il avait devant lui, pour faire passer le rire et rafraîchir l'air devenu soudain bouillonnant autour de lui. Puis, plus sérieusement, il se pencha vers Phoebe et lui servit son inimitable et craquant sourire en coin, rehaussant le tout d'un regard pénétrant à la fois amusé et mystérieux : « Alors ? Qui crois-tu que ce soit ? M. Eristov est en effet le meilleur danseur classeur de l'école, mais cela dépend si tu le compte dans la 'session'... Sinon, évidemment, je parle de moi ! » Il releva la tête et rit de nouveau de sa bêtise.

Maël n'était pas homme à se mettre en avant, il était même plutôt du genre à dénigrer ses talents, à se cacher, à apparaître au second plan. Il vivait sa vie simplement, au mieux et récoltait le fruit le son travail, sans avoir besoin de crier sur tous les toits les notes et appréciations qu'il recevaient (souvent très positifs, voire excellents dans certaines matières). Mais Phoebe avait besoin d'être en confiance, de se dire qu'elle ne ferait pas tâche dans le cours (ce qui ne serait de toute façon jamais le cas) et surtout, lui avait besoin de reconnaissance, là, en cet instant. Il voulait être un bon danseur, le meilleur même, pour elle, et pour lui.

made by pandora.

_________________
    the sound of silence
    Everything you see. Is just a century of anarchy. All my corresponding colors. That symbolize the things. We can attest, arrange. We can assess, we can attain. We are the intrical entities. To entice and entertain.
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phoebe L. Parker
FondatriceI learn to live half alive...
avatar

✿ Nombre de copies rendues : 1252
✿ Nous a rejoint le : 15/09/2012
✿ Humeur : Is it over yet ? Can I open my eyes ?
✿ Citation du moment : There's gonna be good things and there's gonna be bad and the best way to overcome the bad is to just not let anybody... rain on your parade and to just keep going. Now I look and I say, you know... that nothing is impossible. ▬ Lea Michele
✿ Célébrité sur l'avatar : The definition of courage : Lea Michele ♥

MessageSujet: Re: Help me to smile. [PV Phoebe]   Ven 29 Nov - 20:08


Maël Ҩ Phoebe




 Ҩ « Make today amazing. » Lea Michele  



-Certains de mon groupes dansent moins bien que toi, et n'oublie pas que... ce n'est pas Cassie le prof... c'est M. Eristov...
Il avait insisté sur son nom et une légère teinte rosée monta sur mes joues, comme s'il m'avait percée à jour. Je savais bien que c'était Mr Eristov, voilà pourquoi cela me tiraillait tant.
-Tu sais qu'il n'irait pas te descendre si tu rate un mouvement, surtout si tu ne le connais pas... Je suis même sûr qu'il t'aiderait à faire mieux et que tu prendrais de l'avance sur ton année ! Allez, c'est une occasion en or ! Et je suis là moi !
-Oui je... je connais Mr Eristov j'ai.. j'ai eus des cours avec lui. L'année passée.
Avec tout ça, j'évitais de lui répondre par oui ou par non, plus plongée dans mes souvenirs que préoccupée par sa question. Cependant, voyant la tête qu'il me faisait, même si je restais persuadée à un piège, je décidais de lui faire plaisir. Ca change...
-Bon d'accord... je viendrais.
Je levais les yeux au ciel en lui souriant, il allait être content : il avait gagné ! Mais je redoutais un peu le cours, j'ai un peu peur que je ne sois déconcentrée par Mr Eristov. Je présume que c'est un défi qu'il me faudra relever.. Cependant, espérant ne pas le laisser voir mes doutes ou mon léger malaise, j'avais sauté sur l'occasion pour le taquiner un peu lorsqu'il souligna le fait que je serais avec le meilleur danseur de la session.
-A votre avis, très chère ?
Il se mit à rire, et mon rire ne tarda pas à suivre le sien. Cependant je ne répondis pas...
-Alors ? Qui crois-tu que ce soit ? M. Eristov est en effet le meilleur danseur classeur de l'école, mais cela dépend si tu le compte dans la 'session'... Sinon, évidemment, je parle de moi !
Je souris, ravie qu'il l'ait reconnu. Peut-être un autre point commun que nous avions : nous ne craignions pas de nous " vanter " un peu quand il s'agit des disciplines où nous sommes les meilleurs.
-Hm... nan t'as raison, il ne peut pas être compté parmi les membres de la session ! Et je serais honorée d'assister à ce cours avec toi, histoire que tu me prouves une fois de plus de quoi tu es capable !
A dire vrai, je préférais l'observer danser plutôt que de danser moi même. Non seulement parce que je le trouvais extraodinairement doué, mais aussi parce qu'il me rappelait que j'avais du retard à combler des encore bien du chemin à faire à ce niveau.




_________________
- PHOEBE LEA PARKER -
I know I may not be a typical beauty, and no one's ever gonna pay me to walk the runway at Fashion Week or I'm not gonna cure cancer, or write the great American novel, but if you give me a stage to sing on, I know in my gut, there's no one that can beat me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maël Stevens
DesigneurSilence ▬ I like to keep some things to myself...
avatar

✿ Nombre de copies rendues : 50
✿ Nous a rejoint le : 13/09/2013
✿ Humeur : Détendu
✿ Citation du moment : People talking without speaking. People hearing without listening. {The Sound of Silence - Simon & Garfunkel}
✿ Célébrité sur l'avatar : Chace Crawford

MessageSujet: Re: Help me to smile. [PV Phoebe]   Ven 29 Nov - 23:29

Lorsque tout te paraît perdu, et que même les rires d'un enfant ne parviennent plus à t'arracher un sourire, tourne toi vers le ciel, il saura te dire combien l'espoir rend fort. Le soleil sera ta force et la lune ton courage.
lost in silence.
Maël connaissait Phoebe depuis un moment déjà. Il eut une petite moue dépitée et appuya son menton sur sa main comme pour réfléchir alors qu'elle se dépêtrait de sa proposition à la fois avec assurance et incertitude. Le jeune homme leva les yeux vers elle sans bouger, ce qui devait lui donner un air de pauvre petit chaton. Il savait qu'elle craquerait. Et si elle ne voulait pas craquer, il emploierait les grands moyens ! A l'idée de devoir forcer la demoiselle à le suivre, il pouffa et eut un sourire. Têtue comme elle était, elle pourrait se montrer capable de l'envoyer en séjour à l'hôpital rien qu'en cherchant à lui échapper. « Bon d'accord... je viendrais. » Maël, perdu dans sa rêverie, n'assimila ces mots que quelques secondes après qu'ils furent prononcés. Il se redressa et eut un véritable sourire. « Ah tout de même ! Je commençais à me dire que tu étais un cas désespéré ! » Évidemment, il plaisantait, et Phoebe le savait. Il offrit un sourire radieux à son amie et but une gorgée de son verre d'eau sans la quitter des yeux. Il était bientôt l'heure de partir en cours mais ils avaient encore du temps, et il profiterait de chaque seconde en la compagnie de la jeune femme.

D'ailleurs, elle semblait sur la même longueur d'ondes que lui, ce qui le rassura quant à sa santé mentale. Ces derniers temps, elle se montrait un peu morose, à son image, et cela l'inquiétait. Lui était ainsi de nature, mais Phoebe, habituellement si joyeuse et souriante apparaissait renfrognée et son visage était triste. Il se jura de trouver la raison de ce malaise. « Hm... nan t'as raison, il ne peut pas être compté parmi les membres de la session ! Et je serais honorée d'assister à ce cours avec toi, histoire que tu me prouves une fois de plus de quoi tu es capable ! » Maël lui tira la langue comme pour se moquer et pouffa. Il s'affala dans sa chaise et mordit dans un morceau de pain à pleine dent. Il macha longuement et attendit d'avoir avalé pour répondre. « Je suis ravi que tu viennes ! Et je donnerai tout pour que tu sois fière de moi ! » Le jeune homme n'était pas du genre à crier haut et fort sa supériorité, bien au contraire. Mais la Danse Classique était sa drogue. Lorsqu'il dansait, il entrait en transe et voyageait dans un autre monde, connu de lui seul, mais qu'il avait le talent de pouvoir justement partagé avec le public alentours. Danser était aussi simple que marcher pour Maël, et vital. Il sortait des cours épuisé, vidé, mais c'était généralement les moments où il se sentait le mieux, pur, apaisé, serein, et à sa place. Jamais encore il n'avait dansé sous les yeux de Phoebe dans le cadre d'un cours ; l'idée de lui ouvrir la porte d'un monde fabuleux, de lui montrer les merveilles de ce monde, et par ce fait de lui faire retrouver le sourire, le rendait plus enthousiaste et motivé que jamais à donné le meilleur de lui-même.

Sans prévenir, il se leva et saisit son plateau à une main avant de baisser les yeux sur la jeune femme et de lui sourire. « Allons-y, j'aime bien arriver en avance... M'échauffer seul, au calme. » Il marqua une pause et lui fit un clin d'œil avant de s'avancer d'un pas et s'arrêter à la hauteur de Phoebe pour lui murmurer à l'oreille d'une manière suave : « Et puis, M. Eristov arrive aussi en avance... » Pause. « Je lui demande souvent des astuces pour m'améliorer, ou je discute simplement avec lui. Tu pourras faire de même pendant que je me prépare, comme ça tu te sentiras moins... larguée » Second clin d'œil. Maël eut un petit sourire en coin. Il essayait de vérifier une théorie un peu farfelue et provoquait la belle demoiselle volontairement. Évidemment, il ne voulait ni l'énerver ni la mettre mal à l'aise, mais une réaction anormale de sa part suffirait largement à confirmer ses soupçons.

Le jeune homme s'arrêta soudain et se retourna. « Et d'ailleurs, toi et moi aussi, faut qu'on parle... » Cette phrase sous entendait beaucoup de choses, mais la manière accusatrice dont elle avait été annoncée ne laissait aucun doute : Maël comptait bien cuisiner son amie à propos de sa psychologie de ces derniers temps, savoir pourquoi elle paraissait si sombre et morne et surtout, pourquoi ne lui en parlait-elle pas... Il fronça les sourcils et chercha de nouveau, en vain. Il devrait avoir la patience d'attendre qu'elle daigne – de son plein grès ou sous la pression – lui avouer la vérité.  

made by pandora.

_________________
    the sound of silence
    Everything you see. Is just a century of anarchy. All my corresponding colors. That symbolize the things. We can attest, arrange. We can assess, we can attain. We are the intrical entities. To entice and entertain.
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phoebe L. Parker
FondatriceI learn to live half alive...
avatar

✿ Nombre de copies rendues : 1252
✿ Nous a rejoint le : 15/09/2012
✿ Humeur : Is it over yet ? Can I open my eyes ?
✿ Citation du moment : There's gonna be good things and there's gonna be bad and the best way to overcome the bad is to just not let anybody... rain on your parade and to just keep going. Now I look and I say, you know... that nothing is impossible. ▬ Lea Michele
✿ Célébrité sur l'avatar : The definition of courage : Lea Michele ♥

MessageSujet: Re: Help me to smile. [PV Phoebe]   Sam 30 Nov - 6:55


Maël Ҩ Phoebe




 Ҩ « Make today amazing. » Lea Michele  



Il fallut quelques secondes à Maël avant de se rendre compte que j'avais cédé. Soudain tout content, il me gratifia d'un grand sourire.
-Ah tout de même ! Je commençais à me dire que tu étais un cas désespéré !
Prenant un air faussement vexé, je lançais sur un ton qui se voulait certes défensif, mais pas sérieux.
-Hey mais je SUIS un cas désespéré !!! Ne me force pas à te le prouver !
Et oui, tant de filles aurait été vexée que quelqu'un les taquine en disant qu'elles étaient désespérantes, moi je me révoltais à l'idée qu'on puisse penser que je ne le suis pas. Normal...
Lorsque je lançais que je voulais qu'il me montre de quoi il était capable, Maël me tira la langue, me tirant un sourire. Allez savoir pourquoi, ou comment, mais avec lui, j'avais souvent l'air plus " normale " que je ne le suis. Je souriais, je rigolais, et parfois j'étais presque aussi gamine qu'il peut l'être ! Bonne ou mauvaise chose... je ne le sais pas moi même.
- Je suis ravi que tu viennes ! Et je donnerai tout pour que tu sois fière de moi !
-Je suis toujours fière de toi voyons. C'est impossible de ne pas l'être.
Non, impossible. Parce que Maël était comme moi : il vivait pour sa passion, ça se voyait. Quand il dansait, il était dans son monde, et personne ne pourrait lui retirer cela. Et si quelqu'un essayait, je me chargerais personnellement de l'envoyer dans une tombe.
Soudain, mon ami se leva, plateau en main. L'idée m'effleura un instant qu'il nous fasse un spectacle, même si je ne voyais pas tellement l'intérêt du plateau, mais j'avais tout faux !
- Allons-y, j'aime bien arriver en avance... M'échauffer seul, au calme.
Il me fit un clin d'oeil avant de s'approcher de moi, glisser à mon oreille :
-Et puis, M. Eristov arrive aussi en avance...
Je n'aimais pas plus le ton qu'il employait que ses clins d'oeil pour le coup, parce que j'avais la sensation qu'il en savait bien plus qu'il ne voulait le prétendre ! Et je n'allais pas le laisser s'en tirer si facilement !
-Je lui demande souvent des astuces pour m'améliorer, ou je discute simplement avec lui. Tu pourras faire de même pendant que je me prépare, comme ça tu te sentiras moins... larguée.
Nouveau clin d'oeil, agrémenté d'un petit sourire en coin. De mon côté, je le regardais, l'air suspecte. Je n'allais rien laisser paraître, non non non ! C'est trop simple ça ! Je me relevais, croisant les bras, et plongeant mon regard dans le sien, fouillant dans ses yeux pour trouver une explication qui ne soit pas celle que je redoute plus que tout au monde...D'accord, la seconde chose que je redoute plus que tout.
-Carte sur table : à quoi tu joues ?
Je n'étais pas sur la défensive ( pas encore du moins ) mais j'espérais qu'il aurait le bon sens d'être franc... Il s'arrêta soudain et me regarda.
-Et d'ailleurs, toi et moi aussi, faut qu'on parle...
Je sentis la pointe d'accusation dans sa voix, ce qui ne faisait que me rendre un peu plus suspecte et me faisait me poser bon nombre de questions.
-J'avoue tout, je suis coupable, lançais-je en riant. Non sérieusement, qu'est-ce qui se passe ?
Qu'est-ce que j'ai encore fait de mal ?




_________________
- PHOEBE LEA PARKER -
I know I may not be a typical beauty, and no one's ever gonna pay me to walk the runway at Fashion Week or I'm not gonna cure cancer, or write the great American novel, but if you give me a stage to sing on, I know in my gut, there's no one that can beat me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Help me to smile. [PV Phoebe]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Help me to smile. [PV Phoebe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Why do you smile all the time ? (RP libre : 1,2,3 personnes ?)
» (F/LIBRE) PHOEBE TONKIN
» I'll make you smile ! w/ Bak Yul
» ♣ Enjoy life and smile ♣
» Phoebe Tonkin - avatars 200*320 pixels

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New York Academy of the Dramatic Arts :: Bienvenu à la NYADA :: Rez de chaussée :: Cafétéria-