New York Academy of the Dramatic Arts
Oh salut toi ♥️
Bienvenue à la New York Academy of the Dramatic Arts ! Si tu n'es pas encore membre de ce forum, alors n'attend plus et rejoint nous, on est toujours heureux de voir de nouveaux membre !

Si tu es déjà membre, alors vite vite vite, connectes-toi ! *_*



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rejoignez nous sur Twitter et tentez de faire connaître le forum !
Les personnages masculins sont à privilégier, on en manque par ici...

Partagez | .
 

 Elliot Noah Anderson ► I feel like... This will be never end

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Elliot Noah Anderson ► I feel like... This will be never end    Mer 26 Sep - 14:29


Elliot Noah Anderson
19 ans ∞ Floride ∞ Américain ∞ Serveur ∞ Célibataire ∞ Habitant ∞ Chord Overstreet
« And the first time ever I kissed your mouth ... I felt the earth move in my hand»


✖ All about me ✖
Cher Journal,

Je t’inaugure en ce jour, qui est à marquer d’une pierre blanche. Je n’ai jamais vraiment eut de journal intime, surtout parce que je n’en ai jamais vu l’intérêt ; sans t’offenser ! Ceci dit, j’ai dépensé un somme ridicule pour t’avoir, donc autant m’y mettre.
Je m’appel Elliot Noah Anderson. J’ai le nom de mon père, ma mère a choisi Elliot comme prénom et les deux ensembles se sont combinés pour choisir Noah comme prénom inutile. C’est cependant le prénom que j’aime le plus, quel hasard. J’ai le prénom de mon grand-père, mort quelques mois avant ma naissance. C’est donc une fierté de le porter, même si ce n’est pas le plus magnifique au monde pour bon nombre de personne. Pour moi, il représente énormément.
J’imagine que je dois te raconter ma vie, de sorte à ce que tu puisses suivre un peu les évènements qui vont se passer dans les prochains jours. Déjà, tu peux deviner que j’ai pas la lumière à tous les étages… puisque je parle à un bouquin. Ceci étant dis, je commence :

Je suis né à Melbourne, en Floride. J’étais déjà blond, donc je considère être un vrai blond même si j’ai mes cheveux se sont assombris par la suite. Mes parents avaient de l’argent, donc je n’ai pas souffert de pauvreté à proprement parler. Je veux dire, j’ai jamais pleuré pour avoir un vélo ou faire du baseball en club. Ceci dis, notre argent tombé du ciel avait un prix : celui de ne pas voir énormément mon père. C’est de ça que j’ai souffert le plus durant mon enfance, je crois. Ma mère était très présente bien sûr, mais ça ne remplaçait pas mon papa. J’ai grandit comme ça en fait, sans avoir de papa qui venait me voir le soir dans mon lit pour me lire une histoire. Ça a sans doute constitué l’un de mes plus grands traits de caractère actuel. J’en parlerais après.

Ma scolarité en tant qu’adolescent fût assez banale en fait. J’ai eut des bonnes notes, et ma première relation amoureuse à 13 ans. Je pense sans doute que c’est dut à mes cheveux, ou à mes lèvres énormes. On me compare souvent à un lézard ou à un poisson à cause de mes lèvres. C’est offensant, bien que je n’aie pas de complexe par rapport à ça. Pour en revenir à mon adolescence, j’étais heureux à ce moment là. Toujours sans père et avec une mère redoublant d’effort chaque jour pour masquer le tout, mais heureux tout de même. Je pense avoir bien vécut jusqu’à mes 17 ans. Une vie simple mais satisfaisante à mon sens, où j’ai apprit pas mal de chose sur moi-même.

À 17 ans cependant, j’ai fait une rencontre importante. Je suppose que ça va être dur de comprendre pour toi, journal, mais je suis tombé amoureux d’une fille. C’est un peu comme si tu tombais amoureux d’une journalette ; ça t’arrivera un jour. Bref, j’ai vraiment eut des sentiments très fort pour elle. Andrea, ou la fille parfaite. Ensemble, on a vécut des moments merveilleux. Dont un ; la naissance de notre fille Joyce. Un moment de bonheur indéniable, bien que je fus encore jeune pour ça. Ça n’a pas tellement plût à mes parents sur le coup, mais ils s’y sont fait.
Un bonheur complet en fait. Impossible pour moi de reproduire ce que mon père avait fait, j’ai simplement décidé d’assumer mon rôle de père jusqu’au bout, sans pour autant délaisser le but de toute ma vie : une carrière dans la musique. J’imagine que les deux n’étaient pas super compatible à la base. J’avoue qu’essayer de combiner le fait d’avoir une copine, un enfant, un boulot à mi-temps, des études ainsi que des auditions chaque jours… c’était peut-être perdu d’avance. Tout ça à constitué la raison de notre rupture, 1 an après la naissance de Joyce. On a simplement décidé de faire une pause à ce moment-là, estimant que nos emplois du temps étaient en trains de prendre le dessus sur notre relation. Je pense avoir délaissé Andrea, et de ne pas avoir assez essayé d’être là… Pour elle. Ce qui devait arriver, arriva.

Aujourd’hui, j’ai 19 ans. Je suis blond, je suis fier de mon parcours, et j’aime ma fille plus que tout au monde. Andrea arrive en seconde position, puisque je l’aime encore énormément. Finalement, ce qui était une pause est devenu une vraie rupture, puisqu’on ne parle même plus de se remettre ensemble. J’imagine que je suis le seul à avoir put imaginer que ça allais se faire. J’ai déménagé à New-York, il y a peu. Andrea s’y trouvait, et je voulais voir Joyce plus souvent. De plus, les plus grands producteurs se trouvent à New-York donc j’ai fait une pierre deux coups. On a décidé de faire une garde alternée pour la petite, ce qui nous convient à tout les deux. Andrea est assez occupée avec ses études, et moi avec mon job de serveur. On se voit seulement quand je vais chercher Joyce… c’est tout. J’imagine que c’est mieux.

Finalement, je pense t’avoir tout dit journal. Maintenant, il ne tient qu’à toi de juger ou pas. J’ai genre perdu 20 minutes à te raconter tout ça, donc fait preuve d’indulgence. Par ailleurs, je vais arrêter là de parler à un être constitué de papier. Demain, je te parlerais de ma journée. En espérant qu’il y a matière à écrire. Finalement, j’aime bien avoir un journal intime. C’est un peu comme un psy gratuit, c’est cool.

À demain ! Elliot…

✖ don't piss me off ✖

✖ IRL # IN REAL LIFE ✖
âge • 18 ans
prénom ou pseudo • Ptit-Bouh
sexe • Masculin
comment as tu connu le forum ? • Par Phoebe I love you
présence • 7/7
autre chose ? • Rien de spécial
code du règlement • Ok by Andrea

image by consolation-prizes # code by shiya.



Dernière édition par Elliot N. Anderson le Mer 26 Sep - 15:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Alyiosa J. Bennett
Co-FondatriceI'm not gonna write you a love song
avatar

✿ Nombre de copies rendues : 748
✿ Nous a rejoint le : 15/09/2012
✿ Humeur : Happy :)
✿ Citation du moment : don't worry, be happy
✿ Célébrité sur l'avatar : Didi Grongron <3

MessageSujet: Re: Elliot Noah Anderson ► I feel like... This will be never end    Mer 26 Sep - 14:38

MON CHOOOOOORDINOOOOUUUUUUUUU I love you

Merci de tenter mon scénario et bonne chance pour ta fiche, j'ai déjà validé ton code I love you Wink

_________________
All the pain and the truth, I wear like a battle wound, so ashamed, so confused, I was broken and bruised.Now I'm a warrior ! I'm stronger than I've ever been, and my armor... Is made of steel, you can't get it, I'm a warrior ! And you can never hurt me again.


coeur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phoebe L. Parker
FondatriceI learn to live half alive...
avatar

✿ Nombre de copies rendues : 1252
✿ Nous a rejoint le : 15/09/2012
✿ Humeur : Is it over yet ? Can I open my eyes ?
✿ Citation du moment : There's gonna be good things and there's gonna be bad and the best way to overcome the bad is to just not let anybody... rain on your parade and to just keep going. Now I look and I say, you know... that nothing is impossible. ▬ Lea Michele
✿ Célébrité sur l'avatar : The definition of courage : Lea Michele ♥

MessageSujet: Re: Elliot Noah Anderson ► I feel like... This will be never end    Mer 26 Sep - 14:44

Re bienvenue, bonne chance pour ta fiche Very Happy

_________________
- PHOEBE LEA PARKER -
I know I may not be a typical beauty, and no one's ever gonna pay me to walk the runway at Fashion Week or I'm not gonna cure cancer, or write the great American novel, but if you give me a stage to sing on, I know in my gut, there's no one that can beat me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Elliot Noah Anderson ► I feel like... This will be never end    Mer 26 Sep - 15:15

Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Alyiosa J. Bennett
Co-FondatriceI'm not gonna write you a love song
avatar

✿ Nombre de copies rendues : 748
✿ Nous a rejoint le : 15/09/2012
✿ Humeur : Happy :)
✿ Citation du moment : don't worry, be happy
✿ Célébrité sur l'avatar : Didi Grongron <3

MessageSujet: Re: Elliot Noah Anderson ► I feel like... This will be never end    Mer 26 Sep - 15:34

J'adoooore ton histoire et ton humour Razz *o* Enfin bref, tu es validé mon chou. Pense à aller recenser ton avatar, demander un rang & un logement et bon jeu parmis nous I love you

_________________
All the pain and the truth, I wear like a battle wound, so ashamed, so confused, I was broken and bruised.Now I'm a warrior ! I'm stronger than I've ever been, and my armor... Is made of steel, you can't get it, I'm a warrior ! And you can never hurt me again.


coeur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Elliot Noah Anderson ► I feel like... This will be never end    

Revenir en haut Aller en bas
 

Elliot Noah Anderson ► I feel like... This will be never end

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ELLIOT Berger Mâle 6 ans
» Yannick Noah
» Noah n'a pas perdu son coup droit légendaire...
» Mr Anderson Vs Randy Orton
» SOMETIMES I FEEL MY HEART WILL OVERFLOW ✗ le 30/03 vers 01h58

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New York Academy of the Dramatic Arts :: E M B A R Q U E M E N T :: Dossiers d'admission :: Dossiers refusés-