New York Academy of the Dramatic Arts
Oh salut toi ♥️
Bienvenue à la New York Academy of the Dramatic Arts ! Si tu n'es pas encore membre de ce forum, alors n'attend plus et rejoint nous, on est toujours heureux de voir de nouveaux membre !

Si tu es déjà membre, alors vite vite vite, connectes-toi ! *_*



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rejoignez nous sur Twitter et tentez de faire connaître le forum !
Les personnages masculins sont à privilégier, on en manque par ici...

Partagez | .
 

 I am lost, I am Vain, I will never be the same , without you [Phoebe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sevastian M. Eristov

avatar

✿ Nombre de copies rendues : 18
✿ Nous a rejoint le : 26/09/2012
✿ Célébrité sur l'avatar : Tom Felton

MessageSujet: I am lost, I am Vain, I will never be the same , without you [Phoebe]   Dim 30 Sep - 19:46


I am lost, I am Vain, I will never be the same , without you
Phoebe Parker & Sevastian Eristov

Seul le bruit de mes chaussures se faisait entendre dans cette salle vide. Seuls mes mouvements se reflétaient dans les immenses miroirs. Sevastian Modest Eristov, Nouveau professeur de danse, Américain depuis maintenant vingt-quatre heures. Comprenant la langue que moyennement, le parlant bien mais sans plus. De naissance Russe, De coeur Russe, et de foi Russe. Le crissement se faisait de plus en plus intense, j'accélérai le rythme, me dépassant, me surpassant, si intense que le miroir ne reflétait qu'une tâche floue. Sauf qu'une douleur me fit revenir à la réalité. La Chute. Celle que tout danseur redoute. Je me retrouvai par terre, à bout de souffle, me tenant la jambe. Je serrai les dents, me repliant sur moi même, dans un coin de la salle. Cette douleur, cette chute, son sourire, perdu à jamais. Mon coeur se serra, une larme coula sur ma joue que j'effaçai rageusement. Je ne pouvais pas perdre le contrôle maintenant ! Des élèves allaient arriver, je me devais d'être d'appoint. Je me relevais difficilement, me regardant dans le miroir, soufflant pour ne plus avoir de sanglot, essayant de rester calme pour ne plus avoir les yeux rouges. J'avais bien fait de venir en avance...Une fois que j'eu un résultat satisfaisant, j'ouvris la porte de la salle pour mes élèves. Un dernier rapide coup d'oeil dans la glace, le visage fermé, le sourire absent...Je ne pouvais pas faire mieux aujourd'hui. Dos à la porte, j'entendis des pas, certains pressés, d'autres las. Je me tournais face à eux et découvris ma nouvelle classe. Ce fut avec un regard stupéfait que je fus accueillis...Ils n'ont pas dû être au courant que je remplaçais leur professeur actuel. C'est d'une voix monotone et dénué de joie que je leur dis

- Bonjour à tous...Je suis Sevastian Eristov, votre nouveau professeur de danse...    

© Belzébuth


Dernière édition par Sevastian M. Eristov le Dim 15 Sep - 20:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phoebe L. Parker
FondatriceI learn to live half alive...
avatar

✿ Nombre de copies rendues : 1252
✿ Nous a rejoint le : 15/09/2012
✿ Humeur : Is it over yet ? Can I open my eyes ?
✿ Citation du moment : There's gonna be good things and there's gonna be bad and the best way to overcome the bad is to just not let anybody... rain on your parade and to just keep going. Now I look and I say, you know... that nothing is impossible. ▬ Lea Michele
✿ Célébrité sur l'avatar : The definition of courage : Lea Michele ♥

MessageSujet: Re: I am lost, I am Vain, I will never be the same , without you [Phoebe]   Dim 30 Sep - 20:20


Sevastian Ҩ Phoebe



Ҩ « Nous portons tous des masques, mais vient un temps où on ne peut plus les retirer sans s'arracher la peau. » André Berthiaume


Cela faisait une bonne semaine que je n'allais pas bien, voyant cette date tant redoutée arriver. Et nous voilà... la date même du jour où j'ai perdu mes parents. Cela faisait plusieurs nuits que je dormais mal, cette nuit je n'avais pas fermé l'oeil. Je ne verse plus une seule larme depuis cinq longues années, ayant apprit à contrôler à la perfection mes émotions, au point que beaucoup pensent que je n'en ressens aucune. Si ils savaient... si seulement... ils pouvaient avoir.. je ne sais pas, une minuscule idée de ce que je ressentais au fond de moi. Mais aujourd'hui, c'était pire encore. Je me sentais oppressée, comme si je manquais d'air. J'avais l'impression que mon coeur saignait, et cela ne m'aurai effectivement étonnée qu'à moitié. J'avais envie de pleurer, espérant que cela me soulagerait, mais aucune larme ne parvenait à sortir, je les avais refoulées depuis bien trop longtemps. Je me sentais si mal que j'en venais à regretter avec encore plus de conviction que d'ordinaire de ne pas être morte il y a cinq ans, lorsque j'avais tenté de me suicider. Je n'avais plus ma place ici, j'étais devenue étrangère à ce monde. Je ne me lève le matin que pour faire semblant de vivre comme quelqu'un de normal, mais j'ai l'impression de n'être qu'un zombi. Mais aujourd'hui... je ne sais pas comment vous décrire cela. C'est pire que tout encore, j'en arrive à avoir du mal à respirer. Mais je ne pouvais pas me permettre de rester chez moi, encore moins aujourd'hui. Et pas seulement parce que j'étais susceptible de commettre une énorme connerie ( si tenté que l'on parte du principe que se tuer est une connerie, selon moi c'est plutôt de vivre l'énorme connerie ), mais surtout parce que je sais que mes parents n'auraient pas voulu que j'abandonne. Jamais. Alors j'allais continuer, et ce même aujourd'hui. Surtout aujourd'hui. Et j'allais réussir à mentir aussi bien que les autres jours à toute personne me demandant comment je vais. Je fermais un instant les yeux, puis me levais et allait me changer. J'attrapais ensuite mon sac, et évitais soigneusement ma voiture, si je montais là dedans, je n'en sortirais pas vivante, je le savais. J'arrivais à la Nyada, l'air sereine, comme toujours, peut-être.. un peu trop sereine justement. Je croisais quelques personnes avec qui je m'entendais bien, et LA question ne manqua pas. Mais je connaissais mon rôle à la perfection, et c'est en les regardant droit dans les yeux que je leur mentis à tous, prétendant, un immense sourire aux lèvres, que j'étais en pleine forme, et comme ils ne savent rien de moi, ces pauvres candides me croient. Je devais avoir danse, mais July la folle m'avait éjectée de son cours, aussi... j'allais vers l'auditorium. Là, je pourrais laisser échapper tout ce que je ressentais sans que personne ne sache que je parle de moi. Mais une personne m'arrêta, me disant qu'il y avait un nouveau prof de danse et que je devais tenté ma chance. Pourquoi pas ? J'étais tentée de faire tout pour qu'il me vire également, mais non. Je n'en n'avais aucunement le droit. Je devais persévérer, c'était la seule chose dont j'étais encore certaine. J'allais donc me changer, sans grand enthousiasme, prétendant que ce n'était pas que parce que je détestais la danse, et me rendis au cours. La tête du prof me frappa de suite : il était au plus mal. Comment je le sais ? Parce que je suis la meilleure menteuse qui existe et que je peux repérer ce genre de chose à des kilomètres. Egalement parce que l'expression sur son visage est trop figée, trop peu naturelle, il se force à paraître bien, alors qu'il ne l'est pas. Et ce n'est que lorsqu'il prend la parole que sans le savoir, ce nouveau prof ne fait que me prouver un peu plus ma théorie.
-Bonjour à tous...Je suis Sevastian Eristov, votre nouveau professeur de danse...
Je saluais donc Mr Eristov, comme tous les autres élèves. Je me met, sans le vouloir, à le fixer, essayant de lire en lui, de comprendre son tracas. Sans résultat. C'était stupide, je n'avais pas à connaitre la vie de ce type. J'attendis la suite patiemment, toujours un peu intriguée tout de même.



_________________
- PHOEBE LEA PARKER -
I know I may not be a typical beauty, and no one's ever gonna pay me to walk the runway at Fashion Week or I'm not gonna cure cancer, or write the great American novel, but if you give me a stage to sing on, I know in my gut, there's no one that can beat me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sevastian M. Eristov

avatar

✿ Nombre de copies rendues : 18
✿ Nous a rejoint le : 26/09/2012
✿ Célébrité sur l'avatar : Tom Felton

MessageSujet: Re: I am lost, I am Vain, I will never be the same , without you [Phoebe]   Dim 30 Sep - 21:02


Alors que le crissement de mes chaussures se fait entendre, mon coeur se meure en silence...
Phoebe Parker & Sevastian Eristov

Je me raclai la gorge après ces quelques paroles, pas encore très sûr de moi. Mon accent russe était encore très présent, j'espérai qu'ils me comprennent un minimum. Tous me dévisagèrent, je me sentis mal à l'aise. Je posai mon regard sur une jeune fille qui me fixait, mais pas pour les même raisons...Elle avait l'air intriguée, aurait-elle vu que quelque chose clochait chez moi ? Je secouai brièvement la tête et regardai l'ensemble de la classe

- Bon, aujourd'hui nous allons voir le classique...Donc je vous conseille de bien vous échauffer ! Je pense que Mademoiselle July vous a appris à le faire...Donc allez y !

Je les laissai faire, seuls, et m'adossai contre le mur croisant les bras sur mon torse tout en fixant un point invisible sur le sol. Le regard dans le vague, je me demandai ce que je faisais là. Je me sentais mal, je venais d'abandonner mon pays, ma bien-aimée sur un coup de tête. Je me sentais coupable, responsable. Oui responsable de tout, de cet accident, de sa mort. Cela faisait cinq ans que Natasha était partit, pourtant, elle me manquait toujours autant. Je restai comme cela pendant quelques minutes, puis levai les yeux sur mes élèves, qui attendaient la suite. Je me passai vivement une main sur le visage et me redressai en soupirant. Je me mis dos à eux, face au miroir, attaquant des pas de bases. Je les incitais à faire de même, accélérant le rythme, car pour moi, ces mouvements étaient naturels. Je regardais dans la glace, en ayant déjà perdu quelques un, tant pis, je voulais évaluer leur niveau. Je passai maintenant à des enchaînements, d'abord simple, puis complexe...La moitié avait déjà abandonnée. Je posai le pied à terre, m'arrêtant puis me tournant rapidement vers eux, l'air grave :

- Vous avez tous un niveau différent...Et aucun de vous n'arrive à danser correctement...Du moins à un niveau assez suffisant pour passer en deuxième année ! Allez ! On reprend et on se concentre !      

© Belzébuth


Dernière édition par Sevastian M. Eristov le Dim 15 Sep - 20:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phoebe L. Parker
FondatriceI learn to live half alive...
avatar

✿ Nombre de copies rendues : 1252
✿ Nous a rejoint le : 15/09/2012
✿ Humeur : Is it over yet ? Can I open my eyes ?
✿ Citation du moment : There's gonna be good things and there's gonna be bad and the best way to overcome the bad is to just not let anybody... rain on your parade and to just keep going. Now I look and I say, you know... that nothing is impossible. ▬ Lea Michele
✿ Célébrité sur l'avatar : The definition of courage : Lea Michele ♥

MessageSujet: Re: I am lost, I am Vain, I will never be the same , without you [Phoebe]   Dim 30 Sep - 21:30


Sevastian Ҩ Phoebe



Ҩ « Nous portons tous des masques, mais vient un temps où on ne peut plus les retirer sans s'arracher la peau. » André Berthiaume


Le regard de Mr Eristov croisa le mien un bref instant, puis il détourna bien vite son regard. Pourquoi me sentais-je étrangement... liée à lui ? Je ne savais pas. Quelque chose émanait de cet homme, mais je n'aurai su déterminer quoi, bien que son visage et même le ton de sa voix parle pour lui. J'avais compris qu'il allait mal, c'était le pourquoi que je ne comprenais pas. Et étant de nature curieuse, j'avais envie de savoir. Mais je me voyais mal lui demander... Il secoua légèrement la tête puis reprit la parole, nous regardant.
-Bon, aujourd'hui nous allons voir le classique...Donc je vous conseille de bien vous échauffer ! Je pense que Mademoiselle July vous a appris à le faire...Donc allez y !
Pauvre petit père. Il ne connaissait visiblement pas sa collègue, ce n'était pas possible autrement ! Ayant suivi les premiers cours avec cette folle à liée, je savais donc à peu de chose près ce que je devais faire durant les échauffements, ce que je m'employais à faire, continuant de réfléchir au sujet de notre nouveau professeur. Il n'était pas d'origine New Yorkaise, cela était certain il n'avait pas du tout l'accent. C'est fou n'est-ce pas le nombre de chose que l'on peut apprendre sur une personne rien qu'avec un peu d'attention et de clairvoyance ? Je continuais à le regarder du coin de l'oeil, observant ses moindres fait et geste. Il s'était appuyé contre le mur, fixant le sol, il était en pleine réflexion. Et à voir sa tête, il ne pensait pas à quelque chose de gai. Cette expression, je la connais mieux que quiconque : c'est l'expression que l'on a lorsque l'on revit plus ou moins une scène de son passé, ce qui m'arrive très fréquemment. Avait-il perdu également quelqu'un qui lui était cher ? C'était probable, après tout, je n'étais pas la seule à être touchée pas une tragédie ici, même Mr Eristov pouvait connaitre cela. Mais bizarrement, bien que je ne le connaisse pas, il me semble sympathique, et je ressens de la pitié et de la compassion à son égard. Traitez moi de folle si bon vous semble, mais vivez ce que j'ai vécu, et vous réagirez exactement de la même manière, si tenté que vous ayez un coeur. Au bout de quelques minutes, il se reprit, et vit que nous avions fini de nous échauffer. Il sembla se reprendre, et se mit dos à nous avant de commencer quelques pas, nous faisant comprendre au passage que c'était bien beau de regarder mais que le tout c'était de le faire avec lui. Je n'avais pas vraiment les bonnes notions en danse, la prof ayant été catastrophique, particulièrement avec moi, mais j'essayais tout de même de suivre. Il compliqua un peu les pas, allant plus vite, pour arriver à des pas qui m'étaient entièrement inconnus. Mais ce n'est pas tant parce que je ne connaissais pas les pas que je m'arrêtais, c'était surtout en voyant le talent du prof, ainsi que son visage, dans le miroir. Il aimait vraiment ce qu'il faisait, c'était ce pour quoi il était né, tout comme la danse pour moi. J'avais l'impression que nous nous ressemblions beaucoup en fait, et c'est pas tous les jours que je dis ça en parlant d'un de mes profs ! C'est d'ailleurs peut-être le plus gros problème de Mr Eristov, il est bien trop expressif. Je peux lire en lui, trop facilement, et c'est pour cela que je me sens si proche de lui au final. Il fini par s'arrêter, voyant que plus personne ne suivait ou presque.
- Vous avez tous un niveau différent...Et aucun de vous n'arrive à danser correctement...Du moins à un niveau assez suffisant pour passer en deuxième année ! Allez ! On reprend et on se concentre !
Mais je ne répondis pas à la requête de mon professeur. A l'inverse, restais sans bouger, et levais la main.
-Professeur ? Pardonnez moi mais... Nous avons tous eut je crois Mlle July, et...
Je cherchais les mots pour dire cela de manière soft, d'autant plus que les profs ont horreurs qu'on critique leur collègue, même si ils ne l'aimait pas eux même... allez savoir pourquoi. Ils sont fous, très certainement. Mais je ne trouvais pas.
-...aller, disons tout haut ce que les autres pensent tout bas, Mlle July est une vrai teigne qui s'est plus défoulée sur nous qu'elle ne nous a apprit quelque chose. Bien que cela puisse vous paraître grave vu que cela fait déjà plusieurs mois que nous sommes ici, je suis au regret de vous dire que si vous voulez vraiment qu'on y arrive, vous allez devoir tout reprendre depuis le début. Regardez moi par exemple, j'ai été tout bonnement exclue définitivement de son cours, et je ne pense pas être la seule dans se cas.
Je n'étais effectivement pas seule, il y avait Calvin également... sauf que là, il n'était pas là, et que j'étais donc bien la seule élève expulsée au final. Tant pis. Les autres élèves me regardèrent bizarrement, comme si je m'étais comporter de manière étrange.



_________________
- PHOEBE LEA PARKER -
I know I may not be a typical beauty, and no one's ever gonna pay me to walk the runway at Fashion Week or I'm not gonna cure cancer, or write the great American novel, but if you give me a stage to sing on, I know in my gut, there's no one that can beat me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sevastian M. Eristov

avatar

✿ Nombre de copies rendues : 18
✿ Nous a rejoint le : 26/09/2012
✿ Célébrité sur l'avatar : Tom Felton

MessageSujet: Re: I am lost, I am Vain, I will never be the same , without you [Phoebe]   Dim 30 Sep - 22:38


Mes pas ne font que resonner, La musique n'a pas finis d'arrêter et ton chant commence à s'effacer...
Phoebe Parker & Sevastian Eristov

J'allais me retouner, quand une jeune fille leva la main. Ce fut la même qui m'avait fixé étrangemet au début et observé durant ma prestation. Je hochai la tête, lui cédant la parole :

- Professeur ? Pardonnez moi mais... Nous avons tous eut je crois Mlle July, et...aller, disons tout haut ce que les autres pensent tout bas, Mlle July est une vrai teigne qui s'est plus défoulée sur nous qu'elle ne nous a apprit quelque chose. Bien que cela puisse vous paraître grave vu que cela fait déjà plusieurs mois que nous sommes ici, je suis au regret de vous dire que si vous voulez vraiment qu'on y arrive, vous allez devoir tout reprendre depuis le début. Regardez moi par exemple, j'ai été tout bonnement exclue définitivement de son cours, et je ne pense pas être la seule dans se cas.

Je fronçai les sourcils, elle ne manquait pas de culot cette petite. Il était vrai que des rumeurs assez déplaisantes couraient sur ce professeur, mais je ne la connaissais pas encore personnellement pour savoir si elles étaient vraies ou mensongères. Je regardai les autres, qui semblaient assez choqués de ses paroles mais pourtant assez d'accord. Je ne pipai mot et me remis dos à eux :

- Je vois....Reprenons donc les bases !

Je leur fis un long discours, ponctué de démonstration sur les différents mouvements de départ et de position des pieds. Bien que la partie Théorique soit une des parties les plus ennuyeuse de la danse, je mettais du coeur dans les explications. J'étais lancé, enjoué même de leur apprendre ce que j'avais appris il y a maintenant presque vingt ans. La danse était mon seul échappatoir, mon seul refuge contre la depression. C'était d'ailleurs le seul moment où j'avais le sourire aux lèvres. Rien que le mot "danse" me faisait aller mieux. Je sais que cela pouvais paraître ridicule de s'accrocher autant à une passion mais lorsque qu'il nous reste plus que ça, on y va à fond pour ne pas sombrer. Une fois terminé, je leur adressai la parole, via le miroir :

- Vous suivez toujours ? Vous allez me faire le pas, ou la position que je vous dirais.

Je me mis à marcher de long en large de la pièce, sortant des nom de mouvement, corrigeant ceux qui se trompaient, félicitant ceux qui y arrivaient. J'arrivais à la hauteur de l'"exclue du cours de July", pris son menton entre mes doigts et lui relevai la tête, plongeant mon regard dans le sien :

- Tête droite, regard droit devant ! Mademoiselle ? ...


     

© Belzébuth


Dernière édition par Sevastian M. Eristov le Dim 15 Sep - 20:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phoebe L. Parker
FondatriceI learn to live half alive...
avatar

✿ Nombre de copies rendues : 1252
✿ Nous a rejoint le : 15/09/2012
✿ Humeur : Is it over yet ? Can I open my eyes ?
✿ Citation du moment : There's gonna be good things and there's gonna be bad and the best way to overcome the bad is to just not let anybody... rain on your parade and to just keep going. Now I look and I say, you know... that nothing is impossible. ▬ Lea Michele
✿ Célébrité sur l'avatar : The definition of courage : Lea Michele ♥

MessageSujet: Re: I am lost, I am Vain, I will never be the same , without you [Phoebe]   Lun 1 Oct - 4:44


Sevastian Ҩ Phoebe



Ҩ « Nous portons tous des masques, mais vient un temps où on ne peut plus les retirer sans s'arracher la peau. » André Berthiaume


Il fronça les sourcils, n'ayant pas l'air réellement d'apprécier mes paroles. Je croisais les bras, le regardant droit des les yeux. Pourquoi ? Parce que l'on c'était un peu comme une assurance que je ne mentais pas. Les yeux sont les fenêtres de l'âme, observez les attentivement et ce n'est que par eux que vous aurez une chance de déterminer si la personne en face de vous mens ou non. Bref, je le regardais dans les yeux, soutenant son regard, espérant qu'il n'y aurai personne d'assez culotté pour dire l'inverse de ce que je venais de dire. A mon grand étonnement, il n'y eu personne, pas même celles qui me détestaient. Je me basais sur la théorie qu'elles devaient être trop occupée à battre des cils en voulant attirer l'attention du prof, ou qu'elles fantasmait sur lui. Disons que Mr Eristov pouvait fort bien être classé dans la case " professeur sexy ", le pauvre... enfin passons, ça n'a strictement rien à voir.
- Je vois....Reprenons donc les bases !
Ohh ! Un miracle ? Venant de la part d'un prof, j'étais vraiment... étonnée. Je m'attendais à ce qu'il me crée des problèmes.... apparemment non. Etonnant, mais j'aurai été bien bête de m'en plaindre n'est-il pas vrai ? S'ensuivit un discours plus ou moins long, et qui se serait montré fort ennuyeux si le prof n'avait pas fait quelques démonstrations afin d'appuyer ses dires, et aussi si je n'avais pas entendu cette toute petite chose dans sa voix qui prouvait qu'il était passionné par cette discipline. Quand il eut fini ses explications, il resta face au miroir et lança :
- Vous suivez toujours ? Vous allez me faire le pas, ou la position que je vous dirais.
Moui on pouvait dire ça... disons que pour le moment j'avais réellement envie de suivre ce cours de danse, Mr Eristov était juste parfait ! Non mais si, sérieusement, regardez le enfin, il est à fond dans ce qu'il fait, il aime ça, et ne cherche pas à casser ses élèves. Si il pouvait donner quelques cours à ses collègues aussi, non pas en danse mais concernant l'enseignement en lui même, ça ne serait pas du luxe... Loin de là !
Il commença donc à nous donner différents noms de mouvements, marchant le long de la pièce. Oui c'était bien beau tout ça mais moi Monsieur j'ai jamais vu tout ça... ! C'était dingue de voir à quel point je n'étais pas faite pour la danse en fait. D'accord, Cassie avait été particulièrement odieuse et haïssable, mais ce n'était pas que cela. La Nyada n'avait rien à voir avec les gentille petites chorégraphies pour lesquelles j'étais plutôt bonne dans mon ancien collège, là c'était beaucoup plus et cela dépassait mes compétences. Lorsque July la folle était encore ma prof, je me rappelle que je m'étais entraînée plus encore en danse, au péril de ma voix qui nécessite un entraînement quotidien pour rester aussi mélodieuse qu'elle ne l'est, voire plus encore si cela est possible !! Vous avez la moindre petite idée de ce que cela représente pour moi ??? Mais non, ça n'avait servi à rien du tout, j'étais toujours aussi mauvaise et Miss July n'avait pas hésiter à me le faire remarquer.
Mr Eristov arriva à ma hauteur, il m'avait directement remarqué lui y'a pas à dire... en même temps j'avais un peu tendu le bâton avec lequel je risquais fort de me faire battre derrière... Tant pis, j'allais faire avec. Je me retins de sursauter lorsque je le sentis prendre mon menton entre ses doigts, j'étais stupide d'avoir eu peur pour si peu. Il me fit relever la tête et plongea de suite son regard dans le mien. Bon ou... mauvais signe ? Quoi qu'il en soit je soutins son regard, ne cillant pas.
- Tête droite, regard droit devant ! Mademoiselle ? ...
-Parker. Phoebe Parker.. Monsieur.
Je sentis le regard de quelques autres élèves sur nous, ou plus précisément, sur moi. Je n'aimais pas spécialement cela, mais je gardais mon calme, me contentant d'admirer les beaux yeux du prof, et me mettant une monumentales claque mentale, à défaut de pouvoir le faire maintenant ( sauf si je voulais passer pour plus folle que je ne le suis ) pour cet adjectif. Les profs sont les profs, y'a pas de beaux yeux ou de prof sexy qui tienne ! J-A-M-A-I-S. Non mais oh, je valais mieux que ça tout de même, je n'allais tout de même pas devenir comme les petites p**** qu'on pouvait trouver dans cette classe quand même !



_________________
- PHOEBE LEA PARKER -
I know I may not be a typical beauty, and no one's ever gonna pay me to walk the runway at Fashion Week or I'm not gonna cure cancer, or write the great American novel, but if you give me a stage to sing on, I know in my gut, there's no one that can beat me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sevastian M. Eristov

avatar

✿ Nombre de copies rendues : 18
✿ Nous a rejoint le : 26/09/2012
✿ Célébrité sur l'avatar : Tom Felton

MessageSujet: Re: I am lost, I am Vain, I will never be the same , without you [Phoebe]   Lun 1 Oct - 7:18


Les yeux, à défauts d'être beaux, sont la base de notre personnalité
Phoebe Parker & Sevastian Eristov
-Parker. Phoebe Parker.. Monsieur.

Je la fixai un instant, elle ne cillait pas et soutint même mon regard. Quel drôle de personnage cet enfant. Elle m'avais l'air si dénué de sentiments, mais à la fois si triste. Je n'avais rien pour l'affirmer, mais je le ressentais, comme si son sourire n'était que façade et ses yeux qu'un mur empêchant quiconque de rentrer. Je hochais lentement la tête, enlevant ma main tout en continuant de la regarder aussi sereinement qu'elle le faisait. Je lui murmurai avant de tourner les talons :

- Mademoiselle Parker, vous viendrez me voir à la fin du cours...


Je tapai dans mes mains pour reconcentrer tout le monde et continuai à faire l'exercice. Je parcourais la salle entière de mes yeux, ne voyant aucun sujet intéressant. Tous faisaient des efforts, mais ce n'étaient pas non plus parfait. Cette classe était composée de trois groupes, les garçons, qui étaient aussi gracieux que des éléphants en pleine savane, les filles, qui me regardaient de façon explicite et qui préférai papoter Tupperware que de danser et...Il y avait Phoebe, retirée, effacée du reste de la classe. Dans tout les cas, je comprenais qu'elle ne se mélangeait pas, les autres avaient l'air si...Primitifs et niais. En Russie, lorsque que l'on venait dans une école de danse, c'était pour danser ! Mais parmi eux, je ne voyais que très peu de vrais danseurs. On m'a dit qu'il y avait plusieurs spécialités, la danse, le chant, le théâtre et le mannequinat...Et tous devait faire de la danse. Oui bien sur, cela était utile pour la respiration, les mouvements, etc...Mais, c'était ridicule d'imposer un niveau aussi élevé pour des personnes qui sont destinées à une autre carrière que la danse. Mais bon, c'était comme cela et je n'avais pas mon mot à dire ! Je mis fin à l'exercice et au cours en même temps, faisant les étirements avec eux. Je me mis en grand-écart puis levai mes yeux sur mes élèves...C'est bien ce que je pensais, peu était encore capable de le faire. Je soupirai et passais en position assise, leur dictant ce qu'ils devaient faire. Puis , une fois fait, je les libérai, les laissant aller rejoindre ce qui leur plaisait vraiment. Une jambe repliée sur mon torse, l'autre tendue, j'attrapai ma bouteille d'eau et bu une gorgée, attendant patiemment que Phoebe se soit changée et qu'elle revienne me voir.



© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phoebe L. Parker
FondatriceI learn to live half alive...
avatar

✿ Nombre de copies rendues : 1252
✿ Nous a rejoint le : 15/09/2012
✿ Humeur : Is it over yet ? Can I open my eyes ?
✿ Citation du moment : There's gonna be good things and there's gonna be bad and the best way to overcome the bad is to just not let anybody... rain on your parade and to just keep going. Now I look and I say, you know... that nothing is impossible. ▬ Lea Michele
✿ Célébrité sur l'avatar : The definition of courage : Lea Michele ♥

MessageSujet: Re: I am lost, I am Vain, I will never be the same , without you [Phoebe]   Lun 1 Oct - 9:58


Sevastian Ҩ Phoebe



Ҩ « Nous portons tous des masques, mais vient un temps où on ne peut plus les retirer sans s'arracher la peau. » André Berthiaume


Il me fixa un moment, ne me lâchant pas, comme si à son tour il tentait de me comprendre. Mais c'était peine perdu, il ne me comprendrait que si j'acceptais qu'il me comprenne, c'était moi qui avait les cartes en main sur ce coup, pas lui. Finalement, il me lâcha, mais garda son regard posé sur moi. Puis avant de repartir, il murmura :
- Mademoiselle Parker, vous viendrez me voir à la fin du cours...
Je sentais que j'allais avoir des ennuis sans pouvoir l'affirmer toutefois. Je hochais à peine la tête pour dire oui et le laissait continuer son cours. Il examinait la danse de chacun, aidant ceux qui n'y arrivaient pas et félicitant ceux qui se débrouillaient mieux que les autres, même si il semblait un peu désespéré dans le fond. Presque aucun d'entre nous n'était réellement doué, dans la mesure où pour certains, comme moi, nous n'avions pas choisi danse mais chant, mannequinat ou théâtre comme spécialité. Le cours se déroula de manière sereine jusqu'à la fin, Mr Eristov me donnait même envie de participer au prochain cours, alors qu'habituellement, j'avais envie de le fuir. M'enfin, nous verrons... peut-être qu'après avoir converser avec lui je ne dirais plus cela... allez savoir ! Arriva alors la fin du cours. Je m'étirais calmement, ne laissant pas paraître l'inquiétude naissante concernant la conversation que nous devions avoir tous deux, le nouveau professeur et moi. Je sortis avec les autres, allant me changer, puis revint dans la salle où m'attendait toujours le prof. Je restais sur le pas de la porte, frappant discrètement.
-Vous vouliez me voir Mr ? Que se passe-t-il ?
A mon avis, ma " réputation " me précédait, de part Mlle July. Elle avait dû lui parler de moi, ce qui lui avait donner une mauvaise opinion de moi et l'encourageait à penser que j'étais un mauvais élément et qu'il serai plus judicieux de ma part de ne pas continuer les cours. C'était dommage, j'aurai pu m'améliorer avec lui, vraiment. J'en était certaine....




Désolée c'est court mais je voulais vraiment te rep !!!

_________________
- PHOEBE LEA PARKER -
I know I may not be a typical beauty, and no one's ever gonna pay me to walk the runway at Fashion Week or I'm not gonna cure cancer, or write the great American novel, but if you give me a stage to sing on, I know in my gut, there's no one that can beat me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sevastian M. Eristov

avatar

✿ Nombre de copies rendues : 18
✿ Nous a rejoint le : 26/09/2012
✿ Célébrité sur l'avatar : Tom Felton

MessageSujet: Re: I am lost, I am Vain, I will never be the same , without you [Phoebe]   Mar 16 Oct - 19:11


Nous subissons, nous nous prosternons devant le malheur, notre existence serait-elle ça ? Vivre soumis à un démon qui ose faire de nos vies, un véritable supplice ?...
Phoebe Parker & Sevastian Eristov
Noire, vide, seul son cri résonne, un cri de peur, de désespoir, de mort. Puis le silence, le froid qui s’immisce en vous, qui vous gèle les os et vous brûle la peau. Ensuite, le battement du coeur, Boum, Boum, Boum, qui ralentit, qui ne devient qu'un faible écho. Cette sensation de ne plus exister, de flotter au dessus de la scène. Ne pas ouvrir les yeux. Ne pas flancher. Ne pas voir l'horreur. Mourir sans savoir. Mourir sans penser. Mourir en paix. Oui voilà, se laisser glisser, attendre que la mort vous tende les bras, que Gabriel vous entoure de ses ailes. Serein, oui, serein. Ne pas essayer de résister. Ne pas pleurer. Attendre. Simplement. Dieu que c'est long de partir...Serais-je encore vivant ? Mon index a bougé, j'ai sentis un spasme. Non, pitié, je ne veux pas souffrir. Mon bras. Mes épaules. Mon buste. Mes jambes...Tout, je ressens tout. J'ai mal, ma tête me fait mal. Tout me reviens. La route. Le camion. Le choc....Natacha !

Mes yeux s'ouvrirent d'un coup, la respiration saccadée, la bouteille d'eau compressée et écrasée sous l'action de mon poing. Je soupirai doucement, essayant de retrouver un rythme cardiaque normal. Je posai la bouteille torturé à côté de moi et repris mon air las habituel,quoiqu'un peu trop las. J'entendis un faible bruit venir du côté de la porte et tournai la tête vers lui. C'était la jeune élève, Phoebe Parker...Si je voulais lui parler ? Euh...Oui surement si elle était là mais de quoi...Mes pensées m'ont tellement bouleversé que je ne me souvenais plus pourquoi je l'avais convoqué. Je restai un moment à la regarder, puis un éclair de lucidité jaillit dans mon cerveau : Ah oui ! Je lui fis signe de rentrer, et me relevai prestement.

- Je vous ai fais venir dans le but d'en apprendre plus sur ce que vous avez fait depuis le début de l'année. J'anticipe votre réponse : Pourquoi vous ? Parce que vous m'avez l'air sincère et franche. Je suppose que vous avez tout de même eu quelques cours... Je veux aussi savoir pourquoi vous vous êtes fait renvoyée. Vous n'êtes peut-être pas au top, mais vous avez un niveau acceptable pour cette première année...

Je la regardai via le miroir et d'assez loin, j'évitai tout contact visuel direct. J'arrivai à dissimuler mes tourments dans une expression lasse ou sévère mais une chose me trahissait : Mes yeux. Je préférai donc faire mine de m'étirer, évitant un échange de regard avec cette jeune fille. J'attendis sa réponse, essayant de ne pas replonger dans mes ténèbres lors de ce silence...

© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phoebe L. Parker
FondatriceI learn to live half alive...
avatar

✿ Nombre de copies rendues : 1252
✿ Nous a rejoint le : 15/09/2012
✿ Humeur : Is it over yet ? Can I open my eyes ?
✿ Citation du moment : There's gonna be good things and there's gonna be bad and the best way to overcome the bad is to just not let anybody... rain on your parade and to just keep going. Now I look and I say, you know... that nothing is impossible. ▬ Lea Michele
✿ Célébrité sur l'avatar : The definition of courage : Lea Michele ♥

MessageSujet: Re: I am lost, I am Vain, I will never be the same , without you [Phoebe]   Mar 16 Oct - 19:53


Sevastian Ҩ Phoebe



Ҩ « Nous portons tous des masques, mais vient un temps où on ne peut plus les retirer sans s'arracher la peau. » André Berthiaume


Je me tenais dons dans l'encadrement de la porte, regardant Mr Eristov qui semblait sortir tout juste de ses pensées, et a en juger par la manière dont son poing s'était refermée sur la bouteille, j'en conclus que ses pensées étaient loin d'être réjouissante. Comme si... il en voulait à quelqu'un. C'était peut-être le cas... Mais qui était cette personne ? Lui même, ou quelqu'un d'autre ? Je sais, je me posais beaucoup trop de question, et je voulais trop savoir de choses concernant ce professeur, alors que moi même je n'aurai pas aimé que l'on tente de découvrir mon passé et mes secrets. Le problème, c'est qu'il était beaucoup trop expressif, sans le vouloir même. Moi, je gardais tout enfouis au plus profond de moi, et lorsque je laissais mes sentiments m'envahir, c'était lorsque j'étais seule, chez moi, là où personne ne pourrait me surprendre. Lui, il ne contrôlait rien, il était en proie à ses sentiments et ses pensées, elles le manipulaient à loisir. Je fini donc par lui souligner ma présence, si bien qu'il leva enfin les yeux vers moi, semblant d'abord ne rien comprendre. Aurais-je mal compris ? Non tout de même pas, j'étais encore apte à comprendre ma langue maternelle... Heureusement il sembla se souvenir du pourquoi il m'avait fait venir puisqu'il se releva, mais resta étrangement dos à moi...
- Je vous ai fais venir dans le but d'en apprendre plus sur ce que vous avez fait depuis le début de l'année. J'anticipe votre réponse : Pourquoi vous ? Parce que vous m'avez l'air sincère et franche. Je suppose que vous avez tout de même eu quelques cours... Je veux aussi savoir pourquoi vous vous êtes fait renvoyée. Vous n'êtes peut-être pas au top, mais vous avez un niveau acceptable pour cette première année...
Je hochais doucement la tête, quelque peu sceptique, mais ne laissais rien transparaître. Moi, sincère et franche ? Moui... enfin cela dépendait des circonstance en fait. Enfin dans le cas présent, je n'aurai pas besoin de mentir, du moins je ne crois pas...
-D'accord... Et bien, Mlle July nous avait juste après quelques enchaînements sans réel but précis avant de se lancer dans une leçon sur le tango...
Leçon à laquelle je n'avais pas participé, n'étant pas jugée suffisamment bonne et l'excuse du manque de garçon dans la classe avait également été l'excuse parfaite. Ca et... le fait que je ne soit pas suffisamment sexy. Enfin bref...
-Vous l'avez dis vous même, je suis franche. Votre collègue me rabaissait constamment, et il vient un moment où on n'arrive plus à se contrôler. Je lui donc dis que contrairement à ce qu'elle me soutenait, j'avais ma place à New York, et que je n'avais, de plus, aucune leçon ou critique à recevoir de la part d'une femme dont l'haleine puait l'alcool. Evidemment, cela ne lui a pas plu, mais personnellement je ne regrette rien. Je n'ai fais que dire la vérité.
Je gardais un air stoïque, parlant avec calme, et regardant le prof dans les yeux, quand bien même cela n'était qu'à travers un miroir. Ce dernier faisait ses étirements en même temps que je lui parlais, il me semblait pourtant qu'il les avait déjà fais... Enfin, autant renoncer à comprendre les professeurs, surtout ceux de cette école, ils sont tout bonnement incompréhensibles.
-Je ne sais pas... A mon avis, Mlle July avait raison sur un point : je ne suis pas faite pour la danse et mon niveau est tout bonnement catastrophique. Mais qu'importe. Quoi qu'il en soit, j'ai été ravie d'avoir au moins un cours de danse normal, je vous en remercie.
Le premier et probablement le dernier également...



_________________
- PHOEBE LEA PARKER -
I know I may not be a typical beauty, and no one's ever gonna pay me to walk the runway at Fashion Week or I'm not gonna cure cancer, or write the great American novel, but if you give me a stage to sing on, I know in my gut, there's no one that can beat me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sevastian M. Eristov

avatar

✿ Nombre de copies rendues : 18
✿ Nous a rejoint le : 26/09/2012
✿ Célébrité sur l'avatar : Tom Felton

MessageSujet: Re: I am lost, I am Vain, I will never be the same , without you [Phoebe]   Jeu 18 Oct - 16:33


...Non, Non, je ne pense pas ! Ce démon périra, brûlera sous le flot de lumière si précieux, que l'on appelle : L'espoir...
Phoebe Parker & Sevastian Eristov
-D'accord... Et bien, Mlle July nous avait juste après quelques enchaînements sans réel but précis avant de se lancer dans une leçon sur le tango...Vous l'avez dis vous même, je suis franche. Votre collègue me rabaissait constamment, et il vient un moment où on n'arrive plus à se contrôler. Je lui donc dis que contrairement à ce qu'elle me soutenait, j'avais ma place à New York, et que je n'avais, de plus, aucune leçon ou critique à recevoir de la part d'une femme dont l'haleine puait l'alcool. Evidemment, cela ne lui a pas plu, mais personnellement je ne regrette rien. Je n'ai fais que dire la vérité. Je ne sais pas... A mon avis, Mlle July avait raison sur un point : je ne suis pas faite pour la danse et mon niveau est tout bonnement catastrophique. Mais qu'importe. Quoi qu'il en soit, j'ai été ravie d'avoir au moins un cours de danse normal, je vous en remercie.

Je l'écoutais sans rien dire, essayant de ne pas rire à ses remarques sur Mademoiselle July. Il n'y avait rien de cocasse. De marrant. Mais cela me rappelais mes études. J'étais aussi très franc et direct, d'ailleurs, je ne sais toujours pas comment j'ai fais pour ne pas être renvoyé. J'ai ouïe dire les déboires de ce professeur, ce n'était pas beau à entendre, pourquoi la gardait-on ? Cette école était vraiment bizarre...D'ailleurs, je ne me sentais pas vraiment à ma place. Mais le sujet n'était pas là. A sa dernière phrase, je me retournai vers elle, l'air surpris :

- Je vois...Vous n'avez donc rien fait...Et...Vous préférez croire mademoiselle July que moi ? Si je vous dis que votre niveau est acceptable, c'est qu'il est ! Mais bon, après, c'est vous qui voyez...Mais ne perdez pas de vue que la danse compte beaucoup en première année.

Cette fois-ci, je la regardais droit dans les yeux, étant passé à autre chose. Il fallait que je passe à autre chose. Bien sur, je n'oublierai jamais cette douleur qu'est la perte de ma femme, mais si je voulais vivre à nouveau, je devais tourner la page. Certes, ce sera une épreuve difficile mais que je me devais de surmonter pour ne pas finir au fond du gouffre. Cela dit, je m'égarai à nouveau dans mes pensées...Je repris donc le contrôle et croisai les bras, attendant une réponse de la part de Mademoiselle Parker...

© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phoebe L. Parker
FondatriceI learn to live half alive...
avatar

✿ Nombre de copies rendues : 1252
✿ Nous a rejoint le : 15/09/2012
✿ Humeur : Is it over yet ? Can I open my eyes ?
✿ Citation du moment : There's gonna be good things and there's gonna be bad and the best way to overcome the bad is to just not let anybody... rain on your parade and to just keep going. Now I look and I say, you know... that nothing is impossible. ▬ Lea Michele
✿ Célébrité sur l'avatar : The definition of courage : Lea Michele ♥

MessageSujet: Re: I am lost, I am Vain, I will never be the same , without you [Phoebe]   Jeu 18 Oct - 17:04


Sevastian Ҩ Phoebe



Ҩ « Nous portons tous des masques, mais vient un temps où on ne peut plus les retirer sans s'arracher la peau. » André Berthiaume


A peine eus-je fini de parler qu'il se retourna, l'air surpris.
- Je vois...Vous n'avez donc rien fait...Et...Vous préférez croire mademoiselle July que moi ? Si je vous dis que votre niveau est acceptable, c'est qu'il est ! Mais bon, après, c'est vous qui voyez...Mais ne perdez pas de vue que la danse compte beaucoup en première année.
Je le regardais, fronçant les sourcils, ayant presque peur de comprendre. Je croisais les bras, tout comme il venait de le faire lui même, et m'approchait lentement, avant de m'arrêter à quelques pas de lui.
-Ce... Dites moi si je me trompes mais est-ce que cela veut dire que vous me gardez dans votre classe ?
S'en était incroyable. Tout se passait à l'envers depuis tout à l'heure. J'aurai dû finir sur sa liste noire de suite après avoir critiquer sa collègue, cela n'avait pas été le cas. Il aurait dû me prendre de haut dès l'instant où je m'étais montrée un peu trop direct, cela n'avait pas été le cas. Derechef, je m'étais montré trop honnête, et cela avait l'air de passer... Devais-je me méfier d'autant plus ou ce professeur était-il tout simplement différent des autres ? Pour une fois je n'avais pas la réponse...
-Quoi qu'il en soit vous avez raison, je ne devrais pas m'arrêter sur le seul jugement de Miss July, mais... enfin de toute manière, je ne pourrais pas réussir haut la main l'examen en fin d'année. Alors pour ce que cela change...
Je haussais les épaules. Je n'avais pas le choix, pour atteindre la deuxième année, je devais tout miser sur le chant, peut-être cette discipline me sauverait-elle. Les professeurs particuliers étaient durs à trouver à New York, et j'avais beau avoir Lucian et Andrea, ils ne sauraient pas se débrouiller aussi bien que de vrais professeurs, même si ils étaient extrêmement doués en danse. Donc voilà... je devais faire avec ce que j'avais...



_________________
- PHOEBE LEA PARKER -
I know I may not be a typical beauty, and no one's ever gonna pay me to walk the runway at Fashion Week or I'm not gonna cure cancer, or write the great American novel, but if you give me a stage to sing on, I know in my gut, there's no one that can beat me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sevastian M. Eristov

avatar

✿ Nombre de copies rendues : 18
✿ Nous a rejoint le : 26/09/2012
✿ Célébrité sur l'avatar : Tom Felton

MessageSujet: Re: I am lost, I am Vain, I will never be the same , without you [Phoebe]   Ven 19 Oct - 8:38


...Cela dit, l'espoir est souvent inaccessible et très capricieux, Il peut venir à vous, et vite s'envoler quand vous essayez de l'attraper...
Phoebe Parker & Sevastian Eristov
-Ce... Dites moi si je me trompes mais est-ce que cela veut dire que vous me gardez dans votre classe ?

Je fronçai les sourcils...Quand lui avais-je dis que je ne la voulais plus dans ma classe ? C'était ridicule, je n'avais aucune raison valable pour l'exclure ! Elle se rapprocha de moi, et croisa les bras tout comme je l'avais fais. Que signifiait ce petit jeu ? Je la regardais toujours sans ciller, gardant un air las, quoique un peu fatigué. Depuis que j'étais ici, je ne dormais plus ou presque plus. Deux à Trois heures par nuit, Grand maximum.

-Quoi qu'il en soit vous avez raison, je ne devrais pas m'arrêter sur le seul jugement de Miss July, mais... enfin de toute manière, je ne pourrais pas réussir haut la main l'examen en fin d'année. Alors pour ce que cela change...

Je n'eus pas le temps de répondre, qu'elle enchaîna avec une autre phrase. Oui c'est sur qu'elle n'aurait pas l'examen haut la main...Mais si elle faisait des efforts, elle pourra largement passer en deuxième année sans trop de difficultés. Mademoiselle Parker m'avait l'air d'être une jeune fille très motivée, et la voir gâcher son année juste par des remarques cyniques d'un autre professeur me désolais un peu. Je la regardai encore un moment, ayant une petite idée qui pourrait arranger les choses... Je pris enfin la parole :

- Bien sur que oui, je vous garde dans ma classe, vous ne m'avez rien fait ! Je ne vois pas pourquoi je vous exclurais ! J'ai conscience que votre niveau et votre motivation pour la danse ne sont pas au top...Mais, si le coeur vous en dit, je peux aussi faire des cours de soutient...Car il ne vous manque pas grand chose pour pouvoir réussir l'examen.


Ce que je ne disais pas, c'est que cela m'enchantai de faire des cours en plus...Car qui dit cours supplémentaires, dit heures de danse en plus. Et dès que je dansais, je perdais toutes mes pensées négatives et faisais le vide dans ma tête....

© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phoebe L. Parker
FondatriceI learn to live half alive...
avatar

✿ Nombre de copies rendues : 1252
✿ Nous a rejoint le : 15/09/2012
✿ Humeur : Is it over yet ? Can I open my eyes ?
✿ Citation du moment : There's gonna be good things and there's gonna be bad and the best way to overcome the bad is to just not let anybody... rain on your parade and to just keep going. Now I look and I say, you know... that nothing is impossible. ▬ Lea Michele
✿ Célébrité sur l'avatar : The definition of courage : Lea Michele ♥

MessageSujet: Re: I am lost, I am Vain, I will never be the same , without you [Phoebe]   Ven 19 Oct - 16:31


Sevastian Ҩ Phoebe




Ҩ « Nous portons tous des masques, mais vient un temps où on ne peut plus les retirer sans s'arracher la peau. » André Berthiaume


Il sembla surpris à mes premières paroles, et plus encore lorsque je me rapprochais de lui, copiant sa posture. Il écouta ce que je dis ensuite, puis il y eu un petit blanc durant quelques minutes, blanc durant lequel lui semble réfléchir et moi... et bien j'attendais tout bonnement. Finalement, il se décida à reprendre la parole.
- Bien sur que oui, je vous garde dans ma classe, vous ne m'avez rien fait ! Je ne vois pas pourquoi je vous exclurais ! J'ai conscience que votre niveau et votre motivation pour la danse ne sont pas au top...Mais, si le coeur vous en dit, je peux aussi faire des cours de soutient...Car il ne vous manque pas grand chose pour pouvoir réussir l'examen.
Plus je parlais avec Mr Eristov et plus ce dernier parvenait à m'étonner un peu plus à chaque fois... je crois que j'allais vraiment bien l'aimer lui ! Par contre, je dois avouer que je restais coite à ses dernières paroles. Il ne me manquait pas grand chose pour réussir l'examen ? Je ne pu m'empêcher de demander...
-Comment est-il possible qu'il ne me manque pas grand chose pour réussir l'examen alors que je n'ai eu en tout et pour tout que deux cours depuis le début de l'année, quoi que non, trois en comptant celui d'aujourd'hui, et peut-être un cours ou deux avec ma cousine ?
C'est vrai que j'avais fait un peu de danse au lycée, histoire de faire des chorégraphies lors des nationales, mais tout de même, c'était différent de la danse exigée à la NYADA...
-Et oui, je veux bien des cours de soutient, de toute manière vous n'allez vous occupez de notre classe que durant peu de temps n'est-il pas vrai ? Dès son retour, Mlle July ne me reprendra pas donc les cours de soutient et bien... ça me sera utile. Sauf que vous risquer de devoir plus faire du cours que du soutient !
Je ris brièvement, c'est vrai que là il allait lui falloir beaucoup de courage... Déjà faire des heures supplémentaires n'avaient rien de drôle, mais en plus refaire un cours...




Non mais c'est pas bientôt fini de mettre des images où il est trop trop trop beau ??? xD

_________________
- PHOEBE LEA PARKER -
I know I may not be a typical beauty, and no one's ever gonna pay me to walk the runway at Fashion Week or I'm not gonna cure cancer, or write the great American novel, but if you give me a stage to sing on, I know in my gut, there's no one that can beat me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sevastian M. Eristov

avatar

✿ Nombre de copies rendues : 18
✿ Nous a rejoint le : 26/09/2012
✿ Célébrité sur l'avatar : Tom Felton

MessageSujet: Re: I am lost, I am Vain, I will never be the same , without you [Phoebe]   Lun 3 Juin - 14:12


Attrape ! Attrape ce bout de ruban, glisse le dans tes cheveux, regarde moi et ait confiance...Car nous deux, nous sommes invincibles..."
Phoebe Parker & Sevastian Eristov
-Comment est-il possible qu'il ne me manque pas grand chose pour réussir l'examen alors que je n'ai eu en tout et pour tout que deux cours depuis le début de l'année, quoi que non, trois en comptant celui d'aujourd'hui, et peut-être un cours ou deux avec ma cousine ? Et oui, je veux bien des cours de soutient, de toute manière vous n'allez vous occupez de notre classe que durant peu de temps n'est-il pas vrai ? Dès son retour, Mlle July ne me reprendra pas donc les cours de soutient et bien... ça me sera utile. Sauf que vous risquer de devoir plus faire du cours que du soutient !

Je la regardais un instant, sans rien dire...Elle me rappelait tellement ma défunte femme. Tant de talent et si peu de confiance en soi. Des bribes de mon passé revinrent à nouveau me hanter, des souvenirs heureux mais tellement douloureux. Je me revois tendre ce bout de ruban blanc à Natasha, qu'elle glissa de suite dans ses cheveux auburn, un sourire aux lèvres, me demandant le pourquoi de ce geste...

Je détournai le regard de la jeune femme pour me diriger vers mon sac et pour y prendre quelque chose. Je m'approchai ensuite de Phoebe, lui pris son poignet et nouai un ruban blanc autours de celui-ci. Une fois le nœud fait, je lâchai sa main puis lui dis, tout en gardant mes yeux fixés sur le bracelet :

- L'espoir, mademoiselle, gardez toujours espoir et ce ruban le représente. Tant qu'il est là, il y aura toujours de l'espoir et si vous le perdez, je me ferai un plaisir de vous le redonner jusqu'à que vous arriviez à l'attraper toute seule et surtout à y croire. Je suis professeur, je suis là pour ça, pour votre réussite. Même si cela sera dur, douloureux et long, je vais vous faire progresser... Je vous fais confiance, donc ayez confiance en moi et surtout en vous ! Même si vous le niez, vous avez un bon niveau, donc faites moi plaisir et dansez jusqu'à votre deuxième année...

Un sourire apparut sur mon visage d'habitude si froid. Ces mots je les avais déjà dis, oui... C'est bien l'explication que j'ai donné à Natasha. J'entends encore son rire résonner dans ma tête, sa voix me disant que je ne devais pas me prendre pour son professeur juste parce que j'avais une année de plus qu'elle. Mes yeux remontèrent à la hauteur des siens, mon sourire disparaissant dans les abîmes de mes souvenirs.

- Donc, dites moi vos disponibilités car je suis beaucoup libre, n'ayant pour l'instant, que votre classe.



© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phoebe L. Parker
FondatriceI learn to live half alive...
avatar

✿ Nombre de copies rendues : 1252
✿ Nous a rejoint le : 15/09/2012
✿ Humeur : Is it over yet ? Can I open my eyes ?
✿ Citation du moment : There's gonna be good things and there's gonna be bad and the best way to overcome the bad is to just not let anybody... rain on your parade and to just keep going. Now I look and I say, you know... that nothing is impossible. ▬ Lea Michele
✿ Célébrité sur l'avatar : The definition of courage : Lea Michele ♥

MessageSujet: Re: I am lost, I am Vain, I will never be the same , without you [Phoebe]   Lun 3 Juin - 16:15

OH MON DIEU JE T'AIME !!!! JE T'AIME JE T'AIME JE T'AIME !!! Au risque de plagier Andrea : t'es une reine !!!!!!! *_______________*


Sevastian Ҩ Phoebe




Ҩ « Nous portons tous des masques, mais vient un temps où on ne peut plus les retirer sans s'arracher la peau. » André Berthiaume


Il s'éloigna de moi pour aller vers son sac, posé dans un coin de la salle. Lorsqu'il revint, il tenait un petit ruban blanc à la main, et prit mon poignet afin de l'y attacher. Je ne compris pas de suite la sens de ce geste, et comme s'il avait lu dans mes pensées, il répondit à cette question.
- L'espoir, mademoiselle, gardez toujours espoir et ce ruban le représente. Tant qu'il est là, il y aura toujours de l'espoir et si vous le perdez, je me ferai un plaisir de vous le redonner jusqu'à que vous arriviez à l'attraper toute seule et surtout à y croire. Je suis professeur, je suis là pour ça, pour votre réussite. Même si cela sera dur, douloureux et long, je vais vous faire progresser... Je vous fais confiance, donc ayez confiance en moi et surtout en vous ! Même si vous le niez, vous avez un bon niveau, donc faites moi plaisir et dansez jusqu'à votre deuxième année...
Au fil de ses paroles, se sentait chaque mot s'imprimer en moi, et me donner la foi en mon talent en danse. S'il était une chose dont j'étais certaine, c'était de lui faire confiance. Je n'étais pas du genre à ne pas croire en moi, mais en cette discipline, c'était plutôt... difficile à faire. Pourtant, ses paroles seules suffisaient à me redonner cette détermination que j'avais toujours, et à être certaine que j'allais y arriver, quoi qu'il advienne. Et je savais que ce ruban me rappellerait ce moment dès que j'aurais la faiblesse de douter de moi. Un léger sourire se forma sur mes lèvres, et je regardais Mr Eristov, reconnaissante.
-Merci Monsieur. Je vous promet que je ne baisserais pas les bras. Je continuerais, je m'accrocherais, même si ça doit se faire avec Miss July, et je réussirais.
Grâce à lui. Si je parvenais effectivement à passer en deuxième année avec cette épreuve de danse, ce ne serait que grâce à Mr Eristov. Il n'aurait pas été professeur mais mon ami, je l'aurais sans doute prit dans mes bras, lui demandant comment je ferais sans lui. Mais dans la situation présente, je ne pouvais que lui faire cette promesse et m'employer à la tenir, parce que maintenant, je voulais le rendre fier de moi, et au passage, me rendre fière de moi aussi. Mr Eristov avait cru en moi, maintenant il ne tenait qu'à moi de ne pas le décevoir.
- Donc, dites moi vos disponibilités car je suis beaucoup libre, n'ayant pour l'instant, que votre classe.
-Oh oui.. bien sûr.
J'attrapais une feuille et un stylo dans mon sac et notais les heures où j'étais libre pour chaque jour de la semaine. Inutile de lui préciser que j'étais disponible durant le week end, non seulement il devait s'en douter, mais en plus il devait être lui même occupé le week end, c'était idiot. Je lui tendis le papier.
-Voilà Monsieur.
Je remis mon stylo en vrac dans mon sac et joignit mes mains, comme à chaque fois. C'était toujours mieux que rester là, bras ballant ! Mes yeux s'attardèrent sur le petit ruban que je me promis de garder précieusement.



_________________
- PHOEBE LEA PARKER -
I know I may not be a typical beauty, and no one's ever gonna pay me to walk the runway at Fashion Week or I'm not gonna cure cancer, or write the great American novel, but if you give me a stage to sing on, I know in my gut, there's no one that can beat me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sevastian M. Eristov

avatar

✿ Nombre de copies rendues : 18
✿ Nous a rejoint le : 26/09/2012
✿ Célébrité sur l'avatar : Tom Felton

MessageSujet: Re: I am lost, I am Vain, I will never be the same , without you [Phoebe]   Dim 15 Sep - 18:57


Pour ne pas flancher, il faut souffrir, pour ne pas souffrir, il faut tout bonnement abandonner.  
Phoebe Parker & Sevastian Eristov

-Merci Monsieur. Je vous promet que je ne baisserais pas les bras. Je continuerais, je m'accrocherais, même si ça doit se faire avec Miss July, et je réussirais.

Je lui fis un hochement de tête approbateur en guise de réponse. Cette petite était ambitieuse et c'était la première qualité d'un bon danseur. Ne pas avoir d'ambition, c'est comme s'il l'on marchait sans but, à la recherche de rien, dans un monde fait de néant. Sans volonté, sans acharnement, sans travail, on devenait un danseur de pacotille, remuant son corps dans la rue pour quelques roupilles. Perdu encore une fois dans mes pensées, je n'avais pas remarqué que la jeune fille me tendait une feuille. Je secouais la tête pour revenir sur Terre et pris le bout de papier. Je parcourus rapidement les quelques lignes manuscrites avant de plier la feuille et de la ranger dans une de mes poches.

- Parfait, bien que vous n'ayez pas beaucoup de temps libre, cela devrait faire l'affaire.

Je l'a vis s'attarder sur le ruban accroché à son poignet. J'étais heureux de voir que Phoebe avait pris avec sérieux ce que je lui avais dit. C'était tellement rare maintenant de voir des jeunes avec un peu de jugeote ! Les étudiants veulent devenir célèbre et riche sans effort mais malheureusement, cela ne marchait pas sans un minimum de travail. Je me promis de faire travailler durement Phoebe, de la faire réussir dans ce domaine. C'était maintenant mon objectif, même si elle allait surement souffrir. Je ne suis pas un professeur de danse moderne, cool et sympa... Je suis plutôt le contraire. Le classique demande rigueur, souplesse et mental un d'acier. Pour ne pas flancher, il faut souffrir, pour ne pas souffrir, il faut tout bonnement abandonner. Il n'y avait pas d'alternative possible et c'était donc pour cela que je me devais de la prévenir.

- Par contre, cet entraînement ne sera pas de tout repos. Vous allez souffrir, peut-être pleurer mais je ne serais pas là pour vous consoler. A vous voir, vous m'avez l'air d'une personne forte mais sachez tout de même que je ne serais pas un professeur... hmm comment vous dites dans votre langue ?... euh... "cool" ? Je serai intransigeant pour que vous atteignez la perfection !

Certes... Et surtout pour que vous montriez à cette fameuse Miss July, ce dont vous êtes capable... Mais ça, je m'abstenais de le dire car il n'était pas dans mon droit de discriminer un autre professeur, surtout pas un premier jour.     


     

© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phoebe L. Parker
FondatriceI learn to live half alive...
avatar

✿ Nombre de copies rendues : 1252
✿ Nous a rejoint le : 15/09/2012
✿ Humeur : Is it over yet ? Can I open my eyes ?
✿ Citation du moment : There's gonna be good things and there's gonna be bad and the best way to overcome the bad is to just not let anybody... rain on your parade and to just keep going. Now I look and I say, you know... that nothing is impossible. ▬ Lea Michele
✿ Célébrité sur l'avatar : The definition of courage : Lea Michele ♥

MessageSujet: Re: I am lost, I am Vain, I will never be the same , without you [Phoebe]   Dim 15 Sep - 20:43


Sevastian Ҩ Phoebe




 Ҩ « Nous portons tous des masques, mais vient un temps où on ne peut plus les retirer sans s'arracher la peau. » André Berthiaume  



Il parcourut la feuille avec mes horaires durant quelques instants. Peut-être avait-il des cours à certaines de mes heures libres ce n'était pas pratique tout ça.
- Parfait, bien que vous n'ayez pas beaucoup de temps libre, cela devrait faire l'affaire.
Je hochais doucement la tête, ne voyant trop que répondre à cela. Si il jugeait que cela serait suffisant, alors je le croyais. Oui, j'avais confiance en ce professeur, avais-je raison ? Je verrais bien. De toute manière, je doute d'avoir réellement quelque chose à perdre.
- Par contre, cet entraînement ne sera pas de tout repos. Vous allez souffrir, peut-être pleurer mais je ne serais pas là pour vous consoler. A vous voir, vous m'avez l'air d'une personne forte mais sachez tout de même que je ne serais pas un professeur... hmm comment vous dites dans votre langue ?... euh... "cool" ? Je serai intransigeant pour que vous atteignez la perfection !
Pleurer ? Là, sincèrement, j'étais vexée. Je ne suis pas du genre à pleurer, non mais attendez, pour qui il me prend ? D'accord, il ne me connaissait pas, mais on n'est pas dans ce genre d'école si on est pas capable de tenir la route. Alors désolée, mais même sans savoir que la souffrance, je gère depuis cinq ans, et que pleurer est loin d'être mon genre, il aurait tout de même dû savoir !
-Monsieur, excusez moi mais être à la NYADA, cela signifie devoir faire des efforts incroyables, être prêt à relever n'importe quel défi, faire face à tout, parce que notre directrice ne demande que les meilleurs et que c'est également ce que le corps enseignant exige. Alors ne vous en faîtes pas, la souffrance, je gère. Quant à pleurer, ce n'est pas demain la veille que cela risque d'arriver. Et je n'espérais pas trop que vous soyez là pour me consoler comme vous dites, je n'ai besoin de personne. Je saurais gérer.
J'avais planté mon regard dans le sien, sans ciller. J'étais sûre de moi, déterminée, et je voulais qu'il comprenne à qui il avait à faire. Pas une pauvre petite fille qui a besoin qu'on la prenne par la main, mais une jeune femme déterminée qui relèvera n'importe quel défi et l'emportera haut la main. J'étais différente. Si je devais être son élève, il devait le comprendre. Je suis la meilleure des meilleurs, c'est la raison pour laquelle je suis ici. Peut-être pas en danse, mais qu'importe.




_________________
- PHOEBE LEA PARKER -
I know I may not be a typical beauty, and no one's ever gonna pay me to walk the runway at Fashion Week or I'm not gonna cure cancer, or write the great American novel, but if you give me a stage to sing on, I know in my gut, there's no one that can beat me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sevastian M. Eristov

avatar

✿ Nombre de copies rendues : 18
✿ Nous a rejoint le : 26/09/2012
✿ Célébrité sur l'avatar : Tom Felton

MessageSujet: Re: I am lost, I am Vain, I will never be the same , without you [Phoebe]   Lun 23 Sep - 15:54


"On ne peut jamais tourner une page de sa vie sans que s'y accroche une certaine nostalgie." E. Belisle
Phoebe Parker & Sevastian Eristov

-Monsieur, excusez moi mais être à la NYADA, cela signifie devoir faire des efforts incroyables, être prêt à relever n'importe quel défi, faire face à tout, parce que notre directrice ne demande que les meilleurs et que c'est également ce que le corps enseignant exige. Alors ne vous en faîtes pas, la souffrance, je gère. Quant à pleurer, ce n'est pas demain la veille que cela risque d'arriver. Et je n'espérais pas trop que vous soyez là pour me consoler comme vous dites, je n'ai besoin de personne. Je saurais gérer.


Un rire cristallin s'échappa de mes lèvres, si rare que je fus surpris de l'entendre. Cette élève ne manquait pas de caractère et c'était cela que je voulais vérifier. Ces dires étaient vrais, et sans cette détermination, nul ne pouvait y arriver, même le meilleur. Le rire s'estompa et laissa place à un sourire de contentement. Le travail ne sera que simplifié avec Phoebe car elle en voulait et ne baissait jamais les bras. Je commençais à la cerner, bien que son attitude laissait paraître quelque chose de plus profond, de plus sombre. Mais qu'importe ? Je n'étais que son professeur, pas son psychologue... Puis j'avais bien assez de mes problèmes personnels pour m'occuper de ceux des autres. A cette pensée, mon visage se referma et mon sourire se perdit dans un soupire discret. Quand arriverai-je à faire le deuil et à tourner la page de cette histoire maintenant révolue ? Les années passèrent mais sans améliorations, allais-je vraiment devoir vivre avec ce fardeau toute ma vie ? Si c'était le cas, il valait mieux en finir tout de suite.

Ma mâchoire se serra. Non ! Je ne pouvais pas avoir de telles pensées ! Je lui avais promis, je lui avais juré que je vivrais quoi qu'il arrive. Et puis maintenant, j'avais des responsabilités et des cours à donner à une jeune fille qui voulais tout faire pour réussir. Mes yeux se plantèrent dans ceux de Phoebe qui en faisaient de même.  

- Bien, c'est ce que je voulais entendre ! Vous pouvez partir maintenant, à moins que vous ayez d'autres questions ?

Sans attendre la réponse de l'étudiante, je fis demi tour et rangea mes affaires avant d'enfiler ma veste. Je voulais rentrer au plus vite chez moi, encore fatigué à cause du décalage horaire. La Russie me manquait mais une nouvelle vie s'offrait à moi, et je ne devais pas louper cette opportunité de repartir sur de nouvelles bases et qui sait... Refaire ma vie. Mais je n'en était pas encore là, bien au contraire. Je revins sur mes pas, faisant face à Phoebe, prêt à répondre à ses interrogations, s'il y en avait.

     

© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phoebe L. Parker
FondatriceI learn to live half alive...
avatar

✿ Nombre de copies rendues : 1252
✿ Nous a rejoint le : 15/09/2012
✿ Humeur : Is it over yet ? Can I open my eyes ?
✿ Citation du moment : There's gonna be good things and there's gonna be bad and the best way to overcome the bad is to just not let anybody... rain on your parade and to just keep going. Now I look and I say, you know... that nothing is impossible. ▬ Lea Michele
✿ Célébrité sur l'avatar : The definition of courage : Lea Michele ♥

MessageSujet: Re: I am lost, I am Vain, I will never be the same , without you [Phoebe]   Lun 23 Sep - 18:51


Sevastian Ҩ Phoebe




 Ҩ « Nous portons tous des masques, mais vient un temps où on ne peut plus les retirer sans s'arracher la peau. » André Berthiaume  



Il laissa échapper un rire, et j'avoue que je ne compris pas pourquoi. Mes paroles n'avaient rien de drôle, ou alors il ne me prenait pas au sérieux. Je ne sais pas. Mais si tel était le cas, ça allait mal débuter. Puis peu à peu, son visage se ferma, sans raison apparente. On était un peu pareil dans le fond.. semble-t-il. Je ne sais pas. Je ne me base sur rien de concret, difficile de déterminer.
- Bien, c'est ce que je voulais entendre ! Vous pouvez partir maintenant, à moins que vous ayez d'autres questions ?
Il ne me laissait pas vraiment le temps de répondre, me tournant déjà le dos pour ramasser ses affaires. Je n'avais aucune question supplémentaire, mais si j'en avais eus, je ne sais pas si j'aurais vraiment tenté le coup à les posées. Il semblait pressé de partir.
-Non monsieur, aucune. Merci beaucoup en tout cas.
Je souris poliment et m'avançais vers la porte avant de me retourner une dernière fois, juste pour finaliser les aux revoirs.
-Bonne fin de journée, au revoir.
Et sur ces mots, je quittais la salle, ayant presque hâte d'avoir un nouveau cours avec lui. Je ne dis pas que je n'aime pas la danse, mais ce n'est pas vraiment le cours que je préfère. Ce n'est pas ce pour quoi je suis faite. Mais c'est indispensable à ma carrière.





//FINI//

_________________
- PHOEBE LEA PARKER -
I know I may not be a typical beauty, and no one's ever gonna pay me to walk the runway at Fashion Week or I'm not gonna cure cancer, or write the great American novel, but if you give me a stage to sing on, I know in my gut, there's no one that can beat me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: I am lost, I am Vain, I will never be the same , without you [Phoebe]   

Revenir en haut Aller en bas
 

I am lost, I am Vain, I will never be the same , without you [Phoebe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» LOST LE RPG
» Alice always lost... [Validée]
» Why the U.N. Lost credibility in Haiti
» Lost in blue
» I remember when, I remember, I remember when I lost my mind. ₪ 27 mars, 20h21

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New York Academy of the Dramatic Arts :: Bienvenu à la NYADA :: Troisième étage :: Salles de danse classique-